Chine : intimidation croissante des chrétiens

26 Novembre, 2017
Par fsspx.news
news-header-image
Portrait du Président Xi Jinping.

Dans la province du Jiangxi, les fonctionnaires gouvernementaux incitent financièrement les chrétiens à retirer les croix de leur domicile et à les remplacer par l’effigie du Président Xi Jinping.

A écouter la propagande du gouvernement chinois sur les réseaux sociaux, ce ne sont pas moins de 624 croix qui auraient été retirées des maisons par leurs propriétaires, ces derniers ayant publiquement reconnu qu’ils « regrettaient leurs erreurs » et s’engageaient à « ne plus se mettre au service du Christ, mais du Parti ».

Dans cette région du pays où se trouvent un million de chrétiens, 10% des habitants vivent en-dessous du seuil de pauvreté. Il est donc possible de convaincre de pauvres gens de retirer les images du culte en échange de quelques avantages sociaux : c’est ce qui s’est passé, selon le témoignage d’un prêtre du pays interrogé par l’agence Ucanews.

Un autre prêtre du nord de la Chine a déclaré que le président Xi depuis sa réélection « est devenu un nouveau Mao », ce qui fait craindre que la politique religieuse du pays ne se durcisse prochainement.

Récemment, le ministère de l’Education a même lancé une campagne visant à "sensibiliser" la jeunesse sur l’importance de dénoncer tout membre de sa famille pouvant constituer une menace pour la sécurité nationale.