Assise I (27 octobre 1986) : Lettre de Mgr Lefebvre à huit cardinaux (27 août 1986)

fsspx.news

Avant que ne se tienne la réunion d’Assise, Mgr Marcel Lefebvre adressait à huit cardinaux une lettre datée du 27 août 1986. Il y déclarait : 

  « Les discours et les actes de Jean-Paul II au Togo, au Maroc, dans les Indes, à la synagogue de Rome, soulèvent nos cœurs d’une sainte indignation. Que pensent de cela les Saints et les Saintes de l’Ancien et du Nouveau Testament ? Que ferait la Sainte Inquisition, si elle existait encore ?

C’est le premier article du Credo et le premier commandement du Décalogue qui sont bafoués publiquement par celui qui est assis sur le Siège de Pierre. Le scandale est incalculable dans les âmes des catholiques. L’Église en est ébranlée dans ses fondements. Si la foi dans l’Église, unique arche de salut, disparaît, c’est l’Église elle-même qui disparaît. Toute sa force, toute son activité surnaturelle a cet article de notre foi pour base.

Jean-Paul II va-t-il continuer à ruiner la foi catholique, publiquement, en particulier à Assise, avec le cortège des religions prévu dans les rues de la cité de saint François, et avec la répartition des religions dans les chapelles et la Basilique pour y exercer leur culte en faveur de la paix telle qu’elle est conçue à l’O.N.U. ? C’est ce qui est annoncé par le Cardinal Etchegaray, chargé de cet abominable Congrès des Religions. Est-il concevable qu’aucune voix autorisée ne s’élève dans l’Église pour condamner ces péchés publics ? Où sont les Macchabées ? »

Les huit cardinaux destinataires étaient le cardinal Giuseppe Siri, archevêque de Gênes ; le cardinal Paul Zoungrana, archevêque de Ouagadougou ; le cardinal Silvio Oddi, ancien préfet de la Congrégation pour le clergé ; le cardinal Marcelo González Martín, archevêque de Tolède ; le cardinal Hyacinthe Thiandoum, archevêque de Dakar ; le cardinal Alfons Stickler, bibliothécaire de la Bibliothèque vaticane ; le cardinal Édouard Gagnon, président du Conseil pontifical pour la famille, et le cardinal Pietro Palazzini, préfet de la Congrégation pour les Causes des saints.

Texte intégral disponible sur le site de la Maison généralice de la Fraternité Saint-Pie X : fsspx.org

Lire également :

Assise I (27 octobre 1986) :

Déclaration de Mgr Lefebvre et de Mgr de Castro Mayer, 2 décembre 1986

Assise II (24 janvier 2002) :

Communiqué de Mgr Fellay au sujet de la réunion d’Assise du 24 janvier 2002
L’étude de La Fraternité Saint-Pie X De l’œcuménisme à l’apostasie silencieuse (janvier 2004)
Entretien avec Mgr Bernard Fellay paru dans DICI du 2 février 2004

Vers Assise III (27 octobre 2011) :

Conférence de Mgr Fellay au Congrès du Courrier de Rome, à Paris, le 9 janvier 2011 (Extraits)
Déclaration de l’abbé Stephan Frey, directeur du séminaire de la Fraternité Saint-Pie X, en Allemagne

Ainsi que notre dossier du DICI n°228 :

Nous ne prierons pas ensemble à Assise
Benoît XVI se rendra à Assise en octobre 2011
Des intellectuels catholiques italiens demandent à Benoît XVI de « fuir l’esprit d’Assise »