François : ne pas aller à la messe est un péché

15 Décembre, 2017
Provenance: fsspx.news

Dans un discours prononcé en langue italienne lors de l’audience générale du 13 décembre 2017, le Saint-Père a continué son cycle sur la messe en répondant à la question : « pourquoi aller à la messe le dimanche ? »

« Nous, chrétiens, c’est pour se laisser rencontrer par le Christ que nous allons à la messe le dimanche », a expliqué François.

« Et d’ailleurs, les disciples ne s’y sont pas trompés », a expliqué le pape, précisant qu’« eux-mêmes avaient pris l’habitude de célébrer la rencontre eucharistique le dimanche, car c’était en ce jour que s’était produite la Résurrection, ainsi que la grande effusion de l’Esprit Saint à la Pentecôte ».

« Un certain nombre de sociétés sécularisées ont perdu le sens chrétien du dimanche illuminé par la messe », a déploré François avant de marteler : « ça, c’est un péché ! »

Sur la question du dimanche comme jour chômé, le Saint-Père a rappelé : « au tout début, la cessation du travail le dimanche n’existait pas » dans l’Empire romain, « c’est l’apport spécifique du christianisme », car en passant « de l’état d’esclave à celui d’enfant de Dieu, on a fait du dimanche un jour de repos rempli par la messe ».

« Nous allons à la messe », a conclu François, parce que « nous avons besoin de la grâce de Jésus », et que sans la messe nous « ne pouvons pas être des témoins crédibles » de notre foi.

Il est heureux d'entendre le pape rappeler le devoir de sanctifier le dimanche. Ce devoir fait partie des commandements de l'Eglise, et correspond au troisième commandement de Dieu : « Tu sanctifieras le jour du Seigneur ». Il consiste à s'abstenir d'œuvres serviles et à rendre à Dieu le culte qui lui est dû, en toute justice, en esprit et en vérité (cf. Jn 4, 23). Or l'assistance à la sainte Messe est le moyen par excellence de rendre à Dieu ce culte sacro-saint. Ici se place tout le drame de la réforme liturgique post-conciliaire, qui altère plusieurs vérités essentielles de la doctrine de la messe catholique, et justifie la défense de la messe traditionnelle.

Trouver un lieu de messe