Fraternité Saint-Pie X : prises de soutane à Holy Cross

16 Avril, 2018
Par fsspx.news

Une semaine après Pâques, le dimanche in Albis 8 avril 2018, s'est déroulée la cérémonie de prise de soutane au séminaire Holy Cross situé à Goulburn, en Australie. Six séminaristes de première année ont reçu l'habit ecclésiastique.

Le directeur du séminaire, l’abbé Daniel Themann, présidait la cérémonie qui a vu 3 Sud-Coréens, 1 Australien, 1 Nigérian et 1 Philippin recevoir la soutane.

Le 11 février 1963, entre la première et la deuxième session du concile Vatican II, Mgr Marcel Lefebvre, alors Supérieur général des Pères du Saint-Esprit, rappelait dans une circulaire aux membres l’importance, pour le prêtre, du port de l’habit ecclésiastique au sein de sociétés de plus en plus sécularisées. Il y voyait notamment une mise à part du monde, conséquence de l'appel de Dieu, une protection du mal et un témoignage de foi :

Séparé du monde et témoin de Dieu

« Il est clair que le prêtre est un homme qui est choisi et distingué des autres. De Notre Seigneur, saint Paul (Hb 7, 26) dit qu’il est segregatus a peccatoribus… "séparé des pécheurs". Ainsi doit être le prêtre qui a fait de la part de Dieu l’objet d’un choix particulier.

« Il faudrait ajouter à cette première considération celle du témoignage de Dieu, de Notre Seigneur, que doit rendre le prêtre vis-à-vis du monde. Et eritis mihi testes… "Vous serez alors mes témoins" (Ac 1,8). Le témoignage est une notion qui vient souvent sur les lèvres de Notre Seigneur. Comme Lui témoigne de son Père, nous aussi nous devons témoigner de Lui.

« Ce témoignage doit être vu et entendu sans difficulté de la part de tous : "On ne met pas la lumière sous le boisseau, mais sur le chandelier, afin qu’elle procure la lumière à tous" (Mt 5,15).

Les bienfaits du port de la soutane

« La soutane du prêtre procure ces deux fins d’une manière claire et sans équivoque : le prêtre est dans le monde sans être du monde, il s’en distingue tout en y vivant, et il est aussi protégé du mal. "Je ne demande pas que vous les enleviez du monde mais que vous les préserviez du mal, car ils ne sont pas du monde, comme moi je n’en suis pas non plus" (Jn 17,15-16).

« Le témoignage de la parole qui est certes plus essentiel au prêtre que le témoignage de l'habit, est cependant grandement facilité par la manifestation très nette du sacerdoce qu'est le port de la soutane.

« Quant à l'habit laïc, il supprime toute distinction et rend le témoignage beaucoup plus difficile, ainsi que la préservation du mal moins efficace. Cette disparition de tout témoignage par le costume apparaît clairement comme un manque de foi dans le sacerdoce, une mésestime du sens religieux chez le prochain et au surplus une lâcheté, un manque de courage dans les convictions ».