Irlande : le « Rosaire sur les côtes » pour la foi catholique et pour la vie

07 Décembre, 2017
Provenance: fsspx.news

Après le « Rosaire aux frontières » du 7 octobre 2017 en Pologne, et la « Prière nationale du Rosaire » du 13 octobre en Italie, le « Rosaire sur les côtes » a eu lieu en Irlande le dimanche 26 novembre, rassemblant 30.000 fidèles, « pour suivre les enseignements de Marie et pour suivre le très bel exemple donné par nos frères polonais ».

Ce « Rosaire sur les côtes pour la foi et pour la vie » a été récité à partir de 14h30, en 292 lieux de prières, tout le long des côtes d’Irlande, y compris en Irlande du Nord, alors que l’objectif initial était de 53 rendez-vous.

Sur le site Réinformation.tv du 27 novembre, Olivier Bault rapporte : « Au moins quatre évêques et de nombreux prêtres avaient annoncé qu’ils prendraient part (à cette récitation publique). L’intention de cette grande prière nationale, comme le nom donné à cette initiative l’indique, était la restauration de la foi catholique en Irlande et la protection des enfants dès la conception. Les organisateurs rappellent les mots de Pie IX : “Donnez-moi une armée qui récite le chapelet et je ferai la conquête du monde”. Ils avaient demandé aux fidèles d’apporter des médailles miraculeuses pour les faire bénir par les prêtres et les enterrer sur le bord de mer en demandant à la Vierge Marie d’intercéder pour protéger l’Irlande contre le mal. Ils disent ouvertement s’être inspirés du centenaire des apparitions de la Vierge Marie à Fatima et aussi de l’initiative polonaise “Rosaire aux frontières”. »

Ce « Rosaire sur les côtes » avait aussi pour intention : la défense de la vie de l’enfant à naître, alors qu’un référendum a été annoncé en septembre dernier par le Premier ministre, Leo Varadkar, pour révoquer l’article de la constitution qui garantit le droit à la vie, – cela quatre ans après la loi qui a autorisé l’avortement en cas de « risque de suicide » de la femme enceinte, si un avortement lui est refusé. En Irlande du Nord, où le droit à la vie est également protégé, le gouvernement britannique a décidé de rembourser le voyage des femmes qui souhaiteraient se faire avorter en Grande-Bretagne.

Réinformation.tv fait également savoir que, ce 8 décembre, pour la fête de l’Immaculée Conception, les catholiques de Colombie réciteront le chapelet dans tout le pays ; et ils ont demandé aux organisateurs du « Rosaire aux frontières » polonais de les soutenir par la prière. Dans leur demande, les organisateurs colombiens ont écrit leur crainte de voir, après le récent accord de paix, les communistes des FARC transformer le pays en un nouveau Venezuela ou un nouveau Cuba. « En Pologne, vous savez combien le communisme est terrible », ont-ils écrit, « et nous savons que le Rosaire est l’arme la plus puissante contre le diable et le communisme ». Les organisateurs du Rosaire aux frontières polonais ont encore été informés d’initiatives similaires en Croatie et à nouveau en Italie, mais cette fois-ci aux frontières du pays, comme cela a été le cas en Pologne.