Le sacrement de l’Ordre (2) : matière, forme et ministre

15 Février, 2019
Provenance: fsspx.news

Le seul ministre de ce sacrement est l’évêque, successeur des apôtres. 

La matière du sacrement de l’Ordre est l’imposition des mains par l’évêque, en silence, tandis que la forme consiste dans les paroles de la Préface consécratoire. Le pape Pie XII l’a défini solennellement : 

« C’est pourquoi, après avoir invoqué la lumière divine, en vertu de notre suprême autorité apostolique, et en pleine connaissance de cause, Nous déclarons, et autant qu’il en est besoin Nous décidons et décrétons : Dans l’ordination presbytérale, la matière est la première imposition des mains de l’évêque qui se fait en silence, mais non la continuation de cette imposition par l’extension de la main droite, ni non plus la dernière accompagnée de ces paroles “Reçois l’Esprit-Saint”… La forme est constituée par les paroles de la Préface dont les suivantes sont essentielles et donc nécessaires pour la validité : “Donne, nous Vous en prions, Père tout-puissant, à votre serviteur ici présent la dignité du presbytérat ; renouvelez en son cœur l’Esprit de sainteté afin qu’il garde le ministère du second ordre reçu de Vous, et que par l’exemple de sa conduite il favorise les bonnes mœurs » (Constitution apostolique Sacramentum ordinis, 30 novembre 1947). 

Il est de première nécessité pour l’Eglise d’être dotée de nombreux et saints prêtres, ministres de Dieu et dispensateurs de sa grâce par les sacrements, la prédication et les exemples de vertus. 

« La moisson est grande, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson » (Mt 9, 38 et Lc 10, 2). 

« Celui qui vous reçoit, me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé » (Mt 10, 40 et Jn 13, 20). 

Seigneur, donnez-nous des prêtres, de saints prêtres, beaucoup de saints prêtres !