Chine : une paroisse se mobilise pour empêcher la destruction de son église

02 Septembre, 2017
Par fsspx.news
news-header-image

A Wangcun, dans la province du Shanxi, au nord-est de la Chine, des centaines de catholiques chinois tentent d’empêcher la destruction de leur église. Rassemblés depuis le 29 août avec le clergé autour du bâtiment, ils font face aux bulldozers et aux forces de police.

L'édifice a été construit il y a une centaine d’années et devait être restauré avec l’accord des autorités locales. Mais au début de l’été, le comité du district du Parti communiste, avec le gouvernement du district, a décrété la démolition de tout le secteur pour y installer officiellement un parc afin « d'améliorer la vie des gens du quartier ». Sur son blog, Yves Daoudal écrit que « certains pensent qu’après avoir détruit l’église, les autorités ont en fait l’intention de vendre le terrain, qui vaut une fortune en raison de son emplacement près de l’aéroport de Changzhi ».

La mobilisation des fidèles et du clergé a été immédiate et ils n’ont pas hésité à se déplacer en masse et de faire corps, au sens propre, afin d’empêcher les engins de destruction d'accomplir leur besogne. Dans l’urgence, les pouvoirs publics ont suspendu la décision de démolition, sans toutefois y renoncer.

Sur place, la situation reste très tendue. Yves Daoudal relate que « des nervis aux ordres des autorités se sont mis à agresser violemment » les fidèles, « certains criant ‘Tuez d’abord les prêtres !’ ». Plusieurs personnes ont été blessées, et plusieurs voitures détruites. Les voies d’accès ont été bloquées par la police pour empêcher à d’autres catholiques de venir.

L’évêque de Changzhi, Mgr Peter Ding Lingbin, a pu rencontrer les autorités locales pour leur demander d’arrêter les violences et de prendre des mesures pour indemniser les blessés et ceux qui ont perdu leur véhicule. Le prélat a déclaré ouvertement qu’il s’agit de « répression religieuse et de discrimination contre les catholiques ».

À Changzhi, sur une population locale de près de 3,5 millions, les catholiques comptent plus de 50 000 personnes, desservis par 47 prêtres. Le diocèse compte plus de 60 églises et chapelles.