Père Lombardi : « Aucune zone d’ombre dans la renonciation de Benoît XVI »

11 Mars, 2017
Provenance: fsspx.news

Selon le Père Lombardi, les affirmations de Mgr Negri, concernant la renonciation du pape émérite Benoît XVI, ont provoqué un trouble et « une confusion dont on aurait pu se passer. »

« Il n’y a aucun mystère à dévoiler », clame l’ancien porte-parole de Benoît XVI, le père Federico Lombardi s.j. Il faut dire que Mgr Negri – archevêque démissionnaire de Ferrare et Comacchio – avait quelques jours auparavant jeté un pavé dans la mare en déclarant que le pape émérite s’était vu forcé à démissionner sous la pression de l’administration Obama : « ce n’est pas un hasard – avait déclaré le prélat – si plusieurs groupes de catholiques ont demandé au président Trump d’ouvrir une enquête sur les pressions réalisées par l’ancienne administration à l’encontre du pape Benoît ». L’ancien porte-parole du souverain Pontife remarque que le pape émérite a donné un récit substantiellement différent de celui donné par Mgr Negri, et qu’il l’avait fait devant les cardinaux réunis en consistoire et devant le monde entier avant de le réitérer une fois encore dans le livre de Peter Seewald « le dernier testament ». « Il n’était pas nécessaire de faire appel à d’effroyables pressions venues d’au-delà des mers – conclut le père Lombardi – chacun peut comprendre aisément qu’il s’agissait d’une décision très sage et très délicate à prendre devant Dieu et devant les hommes ; ses successeurs lui en seront reconnaissants ». Une manière d’apaiser la situation sans pour autant démentir totalement l’existence de pressions ayant mené à la renonciation de Benoît XVI. (source Breitbart News)