Pays-Bas : la Fraternité restitue au culte catholique l’église Saint-Willibrord

14 Novembre, 2017
Par fsspx.news

Le 12 novembre 2017, au lendemain de la Saint-Martin, fête patronale de l’archidiocèse d’Utrecht, Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, a réconcilié l’église Saint-Willibrord, située dans le cœur historique de la ville d’Utrecht.

Près de 600 fidèles venus des Pays-Bas, de Belgique, du Luxembourg et d’Allemagne, étaient présents. La cérémonie a débuté par le rite de réconciliation prévu dans le Pontifical romain pour rendre au culte catholique un édifice sacré, lorsque celui-ci a servi à un usage profane. L’évêque a d’abord procédé à la bénédiction de l’eau grégorienne, mélange d’eau, de vin, de sel et de cendres, pour ensuite en asperger les murs intérieurs ainsi que le pavement du sol en forme de croix, afin de purifier l’église de ses souillures profanes.

Dans son homélie, Mgr Fellay a rappelé que la beauté artistique de ce lieu de culte est un reflet de la beauté divine, dont l’âme chrétienne est aussi une image. Il a poursuivi en soulignant que cet édifice sacré est restitué à la liturgie traditionnelle pour laquelle il a été construit – liturgie qui « n’a jamais été abrogée », comme l’avait affirmé le pape Benoît XVI dans le Motu proprio Summorum pontificum, le 7 juillet 2007. La cérémonie s’est poursuivie avec la messe pontificale célébrée au faldistoire, avec la aprticipation des séminaristes de Zaitzkofen. La liturgie fut rehaussée par le jeu magnifique de l'orgue et par la chorale.

Après un déjeuner qui a réuni la majeure partie des fidèles, la journée a été conclue par l'adoration eucharistique et la récitation du chapelet. C'est ainsi que l'église Saint-Willibrod a retrouvé sa destination initiale : le culte du vrai Dieu, l’unique Sauveur et Maître de toutes choses, Notre Seigneur Jésus-Christ.

L’église a été construite dans les années 1870, au moment du rétablissement de la hiérarchie catholique aux Pays-Bas. Nichée dans le centre historique d’Utrecht, c’est l'une des plus belles églises néo-gothiques du pays.

Très richement orné et en parfait état de conservation, le bâtiment restitue de manière unique l'esprit de l'art médiéval qui a précédé les destructions du calvinisme iconoclaste. De plus, les orgues monumentales, construites par Michaël Maarschalkerweerd, constituent l'un des attraits de l’édifice.

Dans la débâcle qui a suivi le concile Vatican II, il fut un temps question de détruire ce joyau. Sauvée du désastre par la ténacité du Père Winand Kotte, l'église a pu être classée monument historique et désignée comme projet-pilote pour la conservation du patrimoine architectural européen.

En rendant au vrai culte un joyau architectural consacré à saint Willibrord (657-739), premier évêque d'Utrecht, apôtre de la Frise et des Pays-Bas, la Fraternité Saint-Pie X illustre dans les faits la devise de son saint Patron : « omnia instaurare in Christo ».