Pérou : 300.000 chapelets réalisés par des détenus

15 Janvier, 2018
Par fsspx.news
news-header-image

A l’occasion du voyage apostolique du pape, l’Etat et l’archidiocèse de Lima coordonnent leurs efforts afin d’accueillir le pape François et de couvrir les dépenses inhérentes à cet événement.

En trois mois, 650 détenus, sur la base du volontariat, ont confectionné 300.000 chapelets de leurs mains afin de couvrir une partie des dépenses du voyage du pape dans le pays.

« Au travers de la vente de ces chapelets », a expliqué à l'agence Fides le père Luis Gaspar Uribe, en charge de la visite de François à Lima, « nous contribuerons à couvrir les dépenses des jeunes qui seront employés pour le service d’ordre du pape ».

Le gouvernement péruvien a débloqué l’équivalent de 9 millions d'euros pour la visite du pape François, somme équivalente à celle des dépenses habituellement engagées pour la visite d'un chef d’Etat.

L’Eglise doit, quant à elle, couvrir les frais de confection d'une centaine de chasubles et de milliers d’hosties, ainsi que les dépenses pour équiper les lieux des célébrations pontificales.

Comme en Colombie, les opposants à la venue du pape au Pérou se sont mobilisés sur les réseaux sociaux pour contester le coût de ce voyage apostolique.