Vente record d’un dessin de Rubens

14 Février, 2019
Provenance: fsspx.news

Un dessin à thème religieux du peintre flamand Pierre-Paul Rubens a été vendu le 30 janvier 2019 pour 8,2 millions de dollars à New York lors d’enchères controversées. 

La vente a été très mal perçue au Pays-Bas, où l’on estime que la princesse Cristina, propriétaire du Rubens, aurait dû d’abord proposer le dessin aux musées nationaux. 

L’œuvre consiste en une étude d’une taille exceptionnelle - 49 cm sur 31 - représentant un jeune homme aux bras levés. Il a servi comme travail préparatoire au triptyque « L’Erection de la croix », l’une des œuvres qui fit entrer la peinture dans l’âge baroque. Ce triptyque se trouve aujourd’hui dans la cathédrale Notre-Dame d’Anvers, en Belgique. 

Le dessin, qui date de 1610, était entré en 1838 en possession du prince Guillaume d’Orange, le futur Guillaume II, roi des Pays-Bas.  

Né d’un père protestant qui abjurera peu avant sa mort, Rubens (1577-1640) a été baptisé dans l’Eglise catholique. Un grand nombre de ses œuvres représentent des sujets religieux, au point que le maître flamand est regardé comme l’un des principaux tenants du style de la Contre-Réforme. 

Dans le sillage du concile de Trente, la réforme catholique encouragea le mécénat de l’Eglise dans l’art, afin de promouvoir une iconographie authentiquement catholique, plus pudique que celle qui avait fleuri à la Renaissance et surtout plus centrée sur la religion chrétienne et l’expression du dogme catholique.