Vatican : François pourrait rencontrer Zelenski à Rome

Source: FSSPX Actualités

Le pape François et Volodymyr Zelenski le 8 février 2020

Au cours de son vol de retour de Hongrie, le Pape avait évoqué devant les journalistes une « mission en cours » pour favoriser la paix en Ukraine, sans en révéler les détails du fait de son caractère encore secret.

François avait ainsi affirmé que la guerre avait un sujet de discussions avec le premier ministre hongrois Viktor Orban. Il avait ajouté : « Je suis prêt à faire tout ce qui doit être fait en faveur de la paix. Une mission est en cours, mais elle n’est pas encore publique. Lorsqu’elle le sera, je la révélerai. »

Cependant, les parties prenantes avaient réagi en niant en bloc, ou du moins, de n’en avoir pas connaissance. Ainsi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov avait affirmé à l’agence TASS ne connaître aucune mission de paix de la part du Vatican.

Quant à l’Ukraine elle avait également affirmé ne pas avoir connaissance d’une mission de paix du Vatican. Le ton était d’autant plus vif que, depuis Kiev, les Ukrainiens ont assuré que si cela a lieu, c’est sans l’accord du président Volodymyr Zelenski, selon une source gouvernementale dans une déclaration à CNN.

La déclaration du cardinal Parolin

Interrogé, la secrétairerie d’Etat n’avait rien répondu dans un premier temps, puis le cardinal Pietro Parolin avait fini par confirmer les dires du Pape le 3 mai dernier. « Le pape a dit qu’il y aura une mission qui sera annoncée au moment où elle sera publique, et je répète les mêmes expressions qu’il a utilisées », a-t-il déclaré en réponse aux questions des journalistes.

Le cardinal s’est dit « surpris » par les réactions de la Russie et de l’Ukraine. « Pour autant que je sache, ils sont au courant. Ensuite, ils savent comment c’est, au milieu des labyrinthes de la bureaucratie, il se peut que les communications ne parviennent pas là où elles devraient aller. (…) Mais je sais que les deux parties ont été informées. »

Dans cette réaction, la gêne du cardinal Secrétaire d’Etat est perceptible : il semble bien que la gestion de la communication par le pape François soit encore en cause. Il semble évident que, s’il s’agit d’une mission secrète, ni la Russie ni l’Ukraine ne tiennent à ce que ce soit connu…

Une information d’agence

L’agence italienne Ansa informe, le vendredi 12 mai, que le président Zelenski doit arriver à Rome pour rencontrer le président italien ainsi que Giorgia Meloni, présidente du Conseil, et qu’il devrait aussi rencontrer le Pape.

Le Saint-Siège interrogé parle prudemment d’une réunion « possible ». La demande de la rencontre est le fait de Zelenski selon l’agence TASS, qui affirme qu’elle « n’est pas directement liée » à la mission récemment annoncée par le Souverain pontife. Ce qui est une manière de reconnaître l’existence de cette mission…

Le cardinal Parolin sera absent de Rome, engagé dans les célébrations du 13 mai à Fatima, mais Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats, qui a été en mission en Ukraine il y a un an, sera présent.