L’agenda modifié de Mgr Gänswein

13 Février, 2020
Provenance: fsspx.news

« Le pape François congédie Mgr Gänswein » : c’est par ce titre accrocheur publié dans Die Tagepost, le 5 février 2020, que le site d’informations catholique allemand, réputé proche des milieux « ratzingériens », introduit le nouvel acte du drame qui se joue dans l’enceinte feutrée du Vatican, depuis la parution le 15 janvier dernier du livre « Des profondeurs de nos cœurs ». 

L’ouvrage, co-signé dans sa première édition française, par le pape émérite et le cardinal Robert Sarah, a créé la polémique en prenant la défense du célibat ecclésiastique, allant à l’encontre des propositions issues du récent synode sur l’Amazonie. 

Faut-il y voir une relation de cause à effet, depuis la mi-janvier, Mgr Georg Gänswein n’est plus apparu aux côtés du souverain pontife, lors des audiences hebdomadaires et des différentes visites protocolaires, comme le requiert pourtant sa fonction de préfet de la Maison pontificale. 

Interrogé par plusieurs agences américaines dont Catholic News Service et National Catholic Reporter, le Saint-Siège a fait savoir le 5 février que cette absence était le fruit d’une « redistribution ordinaire des différents engagements et obligations du préfet de la Maison pontificale, qui est aussi, comme on le sait, secrétaire particulier du pape émérite », assurant ne disposer à ce jour « d’aucune information » allant dans le sens d’un remplacement de Mgr Gänswein. 

Un commentaire officiel à tonalité diplomatique, qui n’a guère convaincu la presse spécialisée. Ainsi, plusieurs sources vaticanes, citées par Die Tagepost et La Croix, font état de la dégradation des relations entre le pape François et l’actuel préfet de la Maison pontificale, ce dernier étant tenu pour responsable de la polémique suscitée par la publication de l’ouvrage. 

Plusieurs semaines après sa parution, Des profondeurs de nos cœurs fait toujours partie des meilleures ventes de livres religieux en France : une véritable épine dans le talon de ceux qui, dans l’Eglise, prétendent fouler aux pieds le célibat ecclésiastique.