Allemagne : vers une chute considérable du nombre des fidèles

14 Mai, 2019
Provenance: fsspx.news
Statue de la Vierge Marie à côté de la facade de la cathédrale de Limburg an der Lahn, en Allemagne.

Selon une étude rapportée le 2 mai 2019 par Deutsche Welle, les églises catholiques et les temples protestants d'Allemagne devraient perdre la moitié de leurs fidèles à l’horizon 2060. Une baisse qui s’accompagnera d’un déficit budgétaire majeur. 

Commandée par la Conférence des évêques d’Allemagne et les protestants « évangéliques », l’étude confiée à une équipe de chercheurs de l’université de Fribourg, prévoit que le nombre des fidèles des deux confessions devrait passer de 45 millions en 2019, à 22,7 millions en 2060. 

Les répercussions financières ne manqueront pas de se faire sentir, puisque les fidèles qui se déclarent catholiques ou protestants versent jusqu’à 9% de leur revenu imposable au culte dont ils se réclament. Soit une somme de 12 milliards d’euros en 2017. 

Avec cette baisse complétée par une projection de l’inflation, de l’augmentation des salaires, des coûts d’entretien du parc immobilier, c’est près de 25 milliards d’euros dont auront besoin les institutions catholiques et protestantes en 2060. 

Le cardinal Reinhard Marx, président de la Conférence des évêques d’Allemagne, y voit « un appel à la mission ». N’est-ce pas plutôt un appel à dissiper les illusions post-conciliaires d’un catholicisme toujours plus sécularisé, courant après un monde qui ne cesse de le fuir ?