Australie : le procès contre le cardinal Pell aura bien lieu

14 Mai, 2018
Provenance: fsspx.news
Cardinal George Pell.

Même si la date de sa tenue n’a pas encore été précisée, le procès du cardinal George Pell aura bien lieu. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le 1er mai 2018, un tribunal de Melbourne, dans le sud de l’Australie. L’ancien archevêque de Sydney et de Melbourne, qui nie les faits qui lui sont reprochés, plaidera non coupable.

Préfet du Secrétariat pour l’économie, le cardinal Pell est rentré de Rome dans son pays natal, en juillet 2016, pour répondre à la justice. Le « numéro 3 » du Vatican, également membre du conseil des 9 cardinaux, est accusé de « complicité dans la dissimulation d’abus sexuels » dans le diocèse de Ballarat, au sud-est de l’Australie, dans les années 1970 et 1980, ainsi que dans le diocèse de Melbourne, à la fin des années 1980 et 1990. Deux allégations d’abus dirigées directement contre lui ont également été retenues par le juge d’instruction.

Même si la presse mondiale semble déjà condamner le prélat, les détails des accusations lancées contre Mgr Pell ne sont pas connus, les auditions s’étant déroulées à huis clos. A l’issue de celles-ci, l’avocat de la défense, Robert Richter, a vivement critiqué le travail de la police. Il a notamment reproché aux enquêteurs d’avoir omis de récolter les témoignages de religieuses, de membres d’une chorale et de responsables favorables au cardinal. L’avocat a en outre fait état de déclarations contradictoires de témoins à charge, que la police n’aurait pas pris la peine de confronter.

« Le Saint-Siège a pris note de la décision des autorités judiciaires en Australie », a déclaré un communiqué du Vatican, après l’annonce de la justice australienne. En juin 2017, « le Saint-Père avait accordé un congé au cardinal Pell pour qu’il puisse se défendre des accusations. Ce congé est encore en vigueur », a précisé le Vatican. Depuis lors, son poste à la curie romaine demeure vacant.