Notre dossier sur le chemin synodal allemand

fsspx.news

La Conférence épiscopale allemande (DBK) en collaboration avec le Comité central des catholiques allemands (ZdK) a débuté un chemin synodal le 1er décembre, premier dimanche de l'Avent. Ce processus, décidé au printemps 2019, s'affranchit des règles usuelles en matière de synode et suscite l'inquiétude à Rome même. La situation du catholicisme en Allemagne que révèlent les circonstances et les documents de travail, peut déjà faire parler de schisme. Etant donné la gravité des faits, la puissance de l'Eglise d'Allemagne et la volonté déclarée de travailler pour l'Eglise universelle, il est essentiel de suivre de près l'évolution de cette affaire.

Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (1) : le cadre historique
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (2) : le concile hollandais
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (3) : le synode de Wurtzbourg
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (4) : le rapport MHG
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (5) : le rôle du ZdK
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (6) : la réaction de Benoît XVI
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (7) : la Lettre de François
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (8) : la réaction de la Curie
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (9) : les Statuts synodaux
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (10) : 1er document de travail
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (11) : 2e document de travail
Le chemin synodal vers une Eglise nationale allemande (12) : 3-4e document de travail
Les premiers fruits empoisonnés du chemin synodal allemand
L’évêque de Mayence veut modifier l’enseignement irréformable de l’Eglise
Le Chemin synodal allemand s’élargit en voie schismatique
Mgr Georg Bätzing et le schisme allemand
Qu’attend Rome pour stopper le chemin synodal ?
« L’Eglise en Allemagne est schismatique et hérétique »
Benoît XVI vivement inquiet pour l’Eglise en Allemagne
En Allemagne, profanation provocatrice anti-romaine
Le cardinal Müller accuse les progressistes allemands d’être des persécuteurs
Le cardinal Marx se dévoile
Les contradictions de Mgr Bätzing