Coronavirus : vingt-quatre pays implorent la Vierge Marie

31 Mars, 2020
Provenance: fsspx.news
Le cardinal Antonio Marto consacre le Portugal au Cœur Immaculé de Marie.

Comme FSSPX.Actualités s’en est fait l’écho pour le cas de la Pologne, vingt-trois autres pays ont été consacrés le 25 mars 2020, afin d’implorer l’intercession du Cœur Immaculé de Marie, dans la pandémie qui frappe le monde actuellement. 

Quelques jours avant la fête de l’Annonciation, la conférence des évêques du Portugal annonçait que le pays serait consacré au Sacré-Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, dans la soirée du 25 mars, à Fatima. 

Les évêques lusitaniens, rapidement rejoints par leurs confrères espagnols, ont également invité toutes les conférences épiscopales nationales qui le jugeraient bon, à s’associer à cette initiative. 

Outre l’Espagne et le Portugal, ce sont ainsi vingt-deux pays frappés plus ou moins durement par l’épidémie de Covid-19, qui ont été remis entre les mains du Christ et de Marie : l’Albanie, la Bolivie, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, la Slovaquie, le Guatemala, la Hongrie, l’Inde, le Mexique, la Moldavie, le Nicaragua, le Panama, le Paraguay, le Pérou, la Pologne, le Kenya, la République dominicaine, la Roumanie, la Tanzanie, le Timor oriental et le Zimbabwe. 

Lors de la cérémonie présidée par le cardinal Antonio Marto, évêque de Leiria-Fatima, le haut prélat a rappelé que François et Jacinthe Marto, les petits pâtres auxquels la Sainte Vierge Marie est apparue en 1917, furent tous deux victimes de la pandémie de grippe espagnole qui sévissait à cette époque. 

Il est à noter que l’Eglise de France - terre pourtant bénie par les apparitions de Notre Dame à Lourdes - ne s’est pas associée au projet de consécration lancé par l’épiscopat portugais. Les évêques français ont préféré inviter les Français à “un geste commun” le 25 mars, qui pour les catholiques devait consister à déposer une bougie sur sa fenêtre au moment de la sonnerie des cloches. Sans commentaire.