Egypte : une découverte vieille de 4.000 ans

28 Décembre, 2018
Provenance: fsspx.news

La tombe d'un prêtre datant de plus de quatre millénaires - époque possible de l’arrivée de Joseph en Egypte, a été découverte sur le site de Saqqara, près du Caire, par une mission archéologique, ont annoncé les autorités égyptiennes le 16 décembre 2018. 

La tombe du prêtre, nommé « Wahtye », date de la Ve dynastie (entre 2.500 et 2.300 avant J.-C.), pendant le règne de Néferirkarê, selon le ministère des Antiquités. 

Cette tombe est « exceptionnellement bien conservée, colorée, avec des sculptures à l’intérieur » et « appartient à un prêtre de rang élevé », a précisé à l’AFP le ministre des égyptien des Antiquités, Khaled el-Enany. 

La tombe contient notamment des « scènes montrant le propriétaire de la tombe avec sa mère, sa femme et sa famille, de même qu'un certain nombre de niches avec de grandes statues colorées du défunt et sa famille », a-t-il été ajouté. 

En novembre, sur le même site de Saqqara, les autorités égyptiennes avaient révélé la découverte de sept tombes, dont quatre datant de plus de 6.000 ans, par la même mission archéologique égyptienne. Les scientifiques avaient trouvé des scarabées et des chats momifiés. 

La date de la découverte correspond aux temps troublés que les historiens de l’Egypte pharaonique nomment la Première Période intermédiaire, qui marque la fin de l’Ancien Empire. 

C’est aussi à cette époque que certaines chronologies d’Histoire sainte situent l’épisode de Joseph en Egypte, raconté en Genèse 37-50. Les égyptologues avancent une grande famine - semblable à celle que prédit Joseph à Pharaon - comme l’une des causes ayant mené à de profonds bouleversements politiques.