Les catholiques maronites fêtent leur saint protecteur

14 Février, 2018
Provenance: fsspx.news

En l'honneur de saint Maron, le 9 février 2018, le patriarche Béchara Raï a célébré la messe pontificale devant les représentants de l’Etat venus assister à l'une des plus grandes fêtes des catholiques maronites.

La célébration est traditionnellement dévolue à l’archevêque de Beyrouth, mais cette année Mgr Boulos Matar a invité le cardinal Raï à présider la cérémonie à sa place. Et pour cause : le Président de la République du Liban, le Premier ministre et le Président de l’Assemblée avaient prévu d’assister personnellement à la messe, en ce 9 février qui est aussi la fête nationale du Pays du Cèdre.

Par ailleurs, le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, s’est rendu le dimanche 11 février 2018 à Chypre, afin d’assister à la messe que la communauté maronite de l’île célèbre elle-aussi à l’occasion de la Saint-Maron. Un office auquel se rend traditionnellement le président de la République chypriote grecque.

Saint Maron est un moine ayant vécu à la fin du IVe et au début du Ve siècle. Il menait une vie érémitique faite de jeûne, de pénitence et de prière, près d'un ancien temple païen qu'il transforma en église. Les miracles qu'il accomplissait le rendirent célèbre dans toute la Syrie.