Etats-Unis : les églises sont bien des « lieux essentiels » 

28 Mai, 2020
Provenance: fsspx.news

Le président américain a annoncé le 22 mai 2020 la publication d’un décret déclarant les lieux de culte « essentiels ». Cette mesure a pour but d’inciter les gouverneurs, qui ne l’auraient pas déjà fait, à les rouvrir en priorité pour sortir du confinement dû à la pandémie de coronavirus. 

Donald Trump ne manie pas la rhétorique mielleuse des éléments de langage politiquement corrects : « certains gouverneurs ont jugé que les magasins d'alcools et les cliniques d'avortement étaient des lieux essentiels, mais ils ont omis les églises et les lieux de culte. Ce n'est pas bien. J’entends donc corriger immédiatement cette injustice, et je décrète que les églises sont bien des lieux essentiels ». Ainsi en a décidé le chef de la Maison Blanche, le 22 mai 2020. 

Le président américain entend bien que l’on respecte ses prérogatives : « les gouverneurs doivent faire ce qu'il faut et permettre à ces lieux de foi essentiels et très importants, d'ouvrir dès maintenant, dès ce week-end. S'ils ne le font pas, je déciderai à leur place », a-t-il martelé, ajoutant que si « certains (parmi les gouverneurs) avaient des doutes, ils devront m’appeler, mais ils ne réussiront pas à me faire changer d’avis ». 

La veille, le 21 mai dernier, le chef de l’Etat s’était fait on ne peut plus clair : « les fidèles veulent être dans leurs églises. C'est merveilleux de s'asseoir à la maison et de regarder un office sur un ordinateur portable, mais cela ne peut jamais être la même chose que d'être dans une église », avait-il alors déclaré. Dans les circonstances actuelles, « nous avons besoin de plus de prières ». Un discours qui tranche avec ceux que tiennent la plupart des dirigeants occidentaux.