L’Eucharistie (2) : les ministres du sacrement

04 Avril, 2019
Provenance: fsspx.news

En leur disant : « Faites ceci en mémoire de moi », le Christ a institué ses Apôtres prêtres du Nouveau Testament, leur ordonnant, à eux et à leurs successeurs dans le sacerdoce, de consacrer, d’offrir et de distribuer son Corps et son Sang sous les espèces du pain et du vin, comme il venait de le faire lui-même. 

Les prêtres exercent ce pouvoir et accomplissent ce précepte quand, agissant au nom de la personne de Jésus-Christ, ils célèbrent le sacrifice de la Messe. 

En prononçant les paroles de la consécration, le Corps et le Sang de Notre-Seigneur Jésus-Christ, avec son âme et sa divinité, deviennent vraiment, réellement et substantiellement présents sous les espèces du pain et du vin. Sous chaque partie et la moindre parcelle de ces espèces est contenu Jésus-Christ tout entier, vrai Homme et vrai Dieu. 

« Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra aussi par moi. C’est là le pain qui est descendu du ciel ; il n’en est point comme de vos pères qui ont mangé la manne et sont morts ; celui qui mange de ce pain vivra éternellement » (Jn 6, 58). 

« Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez ce calice, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira le calice du Seigneur indignement, sera coupable envers le Corps et le Sang du Seigneur » (1 Co 11, 26-27).