L’Eucharistie (8) : assistance à la Messe

10 Avril, 2019
Provenance: fsspx.news

La meilleure manière pour les fidèles d’assister au sacrifice de la Messe est d’offrir à Dieu, avec le prêtre, la divine Victime, de se souvenir du sacrifice de la Croix et de s’unir à Jésus-Christ par la communion sacramentelle, ou au moins par la communion spirituelle. 

Aucune pratique cultuelle de la religion chrétienne n’est plus sainte, aucune ne procure une plus grande gloire à Dieu, aucune n’est plus utile au salut des âmes que le saint Sacrifice de la Messe, dans lequel se retrouvent très parfaitement tous les fruits de la Rédemption que le Christ a accomplie par sa Passion et sa mort sur la Croix. 

Chrétien, assiste donc fréquemment à cet auguste et divin sacrifice, et que ton âme ait en l’entendant les mêmes sentiments d’ardente piété qu’elle aurait eus au calvaire en présence du Christ mourant. 

Concrètement, entendre la messe avec dévotion signifie : 

- Unir dès le commencement son intention à celle du prêtre qui offre à Dieu le saint sacrifice pour les fins pour lesquelles il a été institué ; 

- Suivre le prêtre en chacune des prières et des actions du sacrifice ; 

- Méditer la passion et la mort de Jésus-Christ, et détester de tout son cœur les péchés qui en ont été la cause ; 

- Faire la communion sacramentelle, ou au moins la communion spirituelle pendant que le prêtre communie. 

La récitation du Rosaire, ou d’autres prières pendant la sainte Messe n’empêche pas de l’entendre avec fruit, pourvu qu’on tâche le plus possible de suivre les cérémonies du saint sacrifice. Il est très louable de prier pour les autres en assistant à la sainte Messe, spécialement de prier à l’intention des vivants et des morts.