Fête de saint Ignace de Loyola

31 Juillet, 2020
Provenance: fsspx.news

Saint Ignace est né à Loyola, au Pays basque espagnol, en 1491. En 1506, il devient page à la cour du roi d’Aragon Ferdinand le Catholique. Il y mène une vie mondaine et se passionne pour le métier des armes.

Le 20 mai 1521, alors qu’il défend la ville de Pampelune assiégée par les troupes franco-navarraises, il est gravement blessé aux jambes par un boulet de canon. Sa convalescence est le temps de sa conversion : il rejette bientôt sa vie passée et dépose son épée au pied de Notre-Dame de Montserrat. Il ne servira plus désormais que le Roi des rois.
 
A Manrèse où il vit en ermite, il reçoit de la Vierge le livre des Exercices spirituels. Puis il part en Terre Sainte avec la bénédiction du pape Adrien VI. De retour en Espagne, il se consacre aux études et se rend dans les universités d’Alcalá de Henares (Madrid), Salamanque puis Paris où il est ordonné prêtre en 1534.
 
C’est sur la colline de Montmartre qu’il réunit ses premiers compagnons : Pierre Favre, François Xavier, Diego Lainez, Alonso Salmeron, Nicolas Bobadilla, Simon Rodriguez de Azevedo. Le pape Paul III bénit la création de la Compagnie de Jésus le 27 septembre 1540.
 
Saint Ignace est élu Général de l’Ordre. Il organise la Compagnie, qui s’adonne à toutes sortes d’œuvres de charité, d’éducation – écoles, collèges et séminaires – mais aussi d’apostolat. Il envoie des missionnaires jusqu’au bout du monde pour gagner de nouveaux peuples au Christ et faire briller sa devise : Ad Majorem Dei Gloriam !
 
Il meurt le 31 juillet 1556 en prononçant le nom de Jésus.
 
« O Dieu qui pour étendre davantage la gloire de votre Nom avez apporté par le bienheureux Ignace une aide nouvelle à l’Eglise militante, faites que combattant sur la terre à son exemple et avec le secours de ses prières, nous méritions d’être couronnés avec lui dans le Ciel, par Jésus-Christ Notre Seigneur » (oraison de la messe).