Gand rend hommage à la peinture de Jan Van Eyck

14 Janvier, 2020
Provenance: fsspx.news

« Van Eyck, la révolution optique » : tel est l’intitulé de l’exposition qui s'ouvre le 1er février 2020 au Musée des Beaux-Arts de Gand (Belgique). Plusieurs chefs-d’œuvre d’art chrétien du célèbre maître flamand seront présentés au public. 

« La plus grande exposition consacrée à Van Eyck jamais organisée » se tiendra au Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK Gent) du 1er février au 30 avril 2020. 

Peintre du duc de Bourgogne Philippe le Bon, artiste au service des riches bourgeois de villes telles Bruges et Gand, Jan van Eyck (1390-1441) est réputé pour avoir donné à la peinture à l’huile ses lettres de noblesse. Son souci du détail et sa technique picturale ont influencé toute la peinture occidentale. 

C’est le regard particulier du peintre et sa technique de portraitiste que le MSK entend mettre en valeur, n’hésitant pas à parler de « révolution optique ». 

Plusieurs pièces maitresses sont exposées : neuf panneaux de la main de Van Eyck, un livre d’heures partiellement illustré par l’artiste, et surtout huit des éléments du polyptyque de L’adoration de l’Agneau mystique, récemment restaurés. 

C’est la première et dernière fois que les huit volets extérieurs du polyptyque, prêtés par la cathédrale Saint-Bavon, seront réunis dans une exposition en dehors de la primatiale gantoise ; par la suite ils rejoindront la cathédrale pour ne plus la quitter. 

D’autres œuvres issues du cercle des frères Van Eyck, des copies de toiles disparues et d’autres œuvres de ses contemporains flamands et italiens viennent compléter une exposition qui présente un total d’une centaine de pièces. 

Van Eyck, une révolution optique 
MSK – Fernand Scribedreef 1 
9000 Gent, Belgique 
du 1er février au 30 avril 2020