A Guadalupe, la Vierge nous invite au recueillement

12 Décembre, 2019
Provenance: fsspx.news

Le 12 décembre est la fête liturgique des apparitions de Notre-Dame à Guadalupe. Chaque année, plus de 10 millions de pèlerins convergent dans la cité mariale mexicaine.

C’est le 9 décembre 1531, sur la petite colline de Tepeyac, proche de Mexico, qu’« une dame éblouissante de lumière » apparaît à Juan Diego, un Indien illettré baptisé depuis six ans, né Cuauhtlatoatzin, « celui qui parle comme l’aigle ».

Après s’être révélée comme la Vierge Marie, elle le charge de demander à l’évêque de faire construire une église sur le lieu de son apparition. L’évêque, d’abord incrédule, demande un signe. Celui-ci lui est accordé le 12 décembre, alors que la Vierge se montre pour la quatrième et dernière fois à Juan Diego.

Envoyé par la « dame » cueillir des roses au sommet de la colline, l’Indien en redescend avec son tilma, sorte de cape remplie de magnifiques roses alors que la saison sèche bat son plein. Chez l’évêque, Juan Diego ouvre son manteau devant les personnes réunies. Tous assistent stupéfaits à l'apparition sur la tilma de l'image de la Vierge vêtue d’une robe rose ornée de motifs indigènes et d’une cape bleue étoilée d’où sortent des rayons de lumière.

Le sanctuaire sera érigé en 1533 et achevé en 1707.