L’hypothèse de l'ordination d’hommes mariés est à l’étude

15 Février, 2018
Provenance: fsspx.news

« L’hypothèse d’ordonner prêtres des hommes mariés déjà avancés en âge est à l’étude », vient déclarer le cardinal Beniamino Stella, préfet de la Congrégation pour le clergé dans un livre-entretien paru en italien aux éditions San Paolo : « Les hommes de François ».

Le cardinal Stella précise : il ne s’agit pas de permettre « aux prêtres de se marier s’ils le veulent », ce qui reviendrait à un célibat optionnel, ni « d’ordonner des jeunes hommes déjà mariés » comme c’est le cas dans les Eglises de rit oriental, mais de permettre à des hommes « d’âge mûr mariés » d’accéder au sacerdoce pour répondre à « l’urgence sacramentelle » dans certaines régions du monde - telles l’Amazonie - où les communautés catholiques sont isolées.

Cependant, lors de sa visite à Rome en décembre 2017, le cardinal Juan Luis Cipriani, archevêque de Lima, a affirmé que l’ordination de « viri probati » - hommes référents d’âge mûr - ne lui « semblait pas être une solution aux problèmes d’évangélisation en Amazonie ».

D'après les travaux du P. Christian Cochini s.j., auteur d'un ouvrage préfacé par le cardinal Dario Castrillon Hoyos, Les origines apostoliques du célibat sacerdotal (Ad Solem, 2006), si l’obligation du célibat-continence est devenue une loi canonique depuis le IVe siècle, cette discipline n'en est pas moins fondée sur la tradition apostolique.