Il y a 162 ans, la Vierge Marie apparaissait à Lourdes

11 Février, 2020
Provenance: fsspx.news

En 1858, la Sainte Vierge Marie apparut 18 fois – entre le 11 février et le 16 juillet –, à la jeune Bernadette Soubirous, à la grotte de Massabielle, à Lourdes. Née au moulin de Boly (lieu-dit de la ville de Lourdes) le 7 janvier 1844, la jeune voyante fera sa première communion le 3 juin 1858, jour de la Fête-Dieu, peu avant la dernière apparition. Elle désirait ardemment la faire, et suivit pour cela l’enseignement que les Sœurs de l’hospice de Lourdes dispensaient aux enfants. 

Le pape Pie XII, dans sa lettre encyclique Le pèlerinage de Lourdes, le 2 juillet 1957, nous montre combien «  Lourdes est la Cité où triomphe l’Hostie. Une perpétuelle Fête-Dieu y est célébrée  », selon l’expression de Mgr Pierre-Marie Théas (Lourdes, Terre de Marie)  : 

«  Le Cinquantenaire de la Définition dogmatique de l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge offrit à saint Pie X l’occasion d’attester dans un document solennel le lien historique entre cet acte du Magistère et l’apparition de Lourdes : “A peine Pie IX avait-il défini de foi catholique que Marie fut dès l’origine exempte de péché, que la Vierge elle-même commençait à opérer à Lourdes des merveilles” (Lettre Encyclique Ad diem ilium du 2 février 1904). Peu après, il crée le titre épiscopal de Lourdes, rattaché à celui de Tarbes, et signe l’introduction de la cause de béatification de Bernadette.  

« Il était surtout réservé à ce grand Pape de l’Eucharistie de souligner et de favoriser l’admirable conjonction qui existe à Lourdes entre le culte eucharistique et la prière mariale  : “La piété envers la Mère de Dieu, note-t-il, y fit fleurir une remarquable et ardente piété envers le Christ Notre Seigneur” (Lettre du 12 juillet 1914). Pouvait-il d’ailleurs en être autrement ? Tout en Marie nous porte vers son Fils, unique Sauveur, en prévision des mérites duquel elle fut immaculée et pleine de grâces  ; tout en Marie nous élève à la louange de l’adorable Trinité, et bienheureuse fut Bernadette égrenant son chapelet devant la grotte, qui apprit des lèvres et du regard de la Vierge Sainte à rendre gloire au Père, au Fils et à l’Esprit Saint  !  

«  Aussi sommes-Nous heureux, en ce Centenaire, de Nous associer à cet hommage rendu par saint Pie X : “La gloire unique du sanctuaire de Lourdes réside en ce fait que les peuples y sont de partout attirés par Marie à l’adoration du Christ Jésus dans l’Auguste Sacrement, en sorte que ce sanctuaire, à la fois centre de culte marial et trône du mystère eucharistique, surpasse, semble-t-il, en gloire tous les autres dans le monde catholique” (Bref du 25 avril 1911).  » 

Apparition de Notre Dame à Lourdes