Inde : changement à la tête de l’Eglise catholique syro-malabare

17 Juillet, 2018
Par fsspx.news
news-header-image
Mgr Jacob Manathodath.

Après avoir été impliqué dans un scandale d’opérations suspectes d’achat et de vente de terrains,  le cardinal George Alencherry, archevêque majeur de l’Eglise syro-malabare, en Inde, a dû quitter son poste le 22 juin 2018. 

Le pape François a annoncé la nomination de Mgr Jacob Manathodath au poste d’administrateur apostolique de l’archiéparchie métropolitaine d’Ernakulam-Angamaly des Syro-Malabares, en Inde. 

L’archiéparchie - siège métropolitain de l’Eglise catholique de rit syro-malabar - était jusqu’ici sous l’autorité du cardinal archevêque George Alencherry, visé par une enquête sur sa gestion des biens ecclésiastiques, après la vente suspecte d’un terrain appartenant au diocèse. 

Cette décision fait suite aux plaintes du conseil presbytéral qui reprochait au prélat d’avoir fait perdre à la caisse ecclésiale l’équivalent de 13 millions de dollars, suite à sa mauvaise gestion. 

Le « diocèse » d’Ernakulam étend sa juridiction sur près de 565.000 baptisés, soit 11,4% de la population totale estimée à un peu moins de 5 millions d’habitants. 

L’archiéparchie comprend les villes d’Ernakulam et d’Angamaly dans l’Etat indien du Kerala, dans la municipalité de Kochi, où se trouve la cathédrale Sainte-Marie. Elle regroupe 349 paroisses à ce jour.