Irlande : un prêtre refuse la communion à un député favorable à l’avortement

20 Février, 2019
Provenance: fsspx.news

Pour avoir annoncé publiquement qu’il voterait en faveur de la légalisation de l’avortement, le député Robert Troy s’est vu refuser la communion par un prêtre irlandais, lors d’une messe de funérailles, au début du mois de janvier 2019. 

Le P. John Hogan, prêtre de la paroisse catholique de Multyfarnham, dans le nord du pays, a déclaré le 1er décembre 2018 s’être informé de la liste des députés ayant participé à la légalisation de l’avortement : « Je vois le nom de celui qui, il y a quelques années à peine, était dans ma maison et a juré qu’il était pro-vie. La quête de pouvoir et de popularité amène tellement de gens à faire les choses les plus horribles. Une leçon salutaire. »

Il s’agissait donc de Robert Troy qui, selon la presse locale, a admis que ses opinions ont « évolué » au moment de voter le 25 mai 2018. Le parlementaire, issu des rangs du parti conservateur Fianna Fail, a expliqué avoir « réfléchi longuement et intensément » à la question. Tout en affirmant avoir toujours la foi, il a justifié son approbation de la nouvelle législation sur l’avortement, en voulant « principalement éviter la victimisation des femmes ».

Le 25 mai 2018, les habitants de la République d’Irlande ont approuvé à plus de 66% la légalisation de l’avortement. Suite au référendum, plusieurs évêques irlandais ont exhorté les catholiques ayant voté pour la légalisation de l’avortement à aller se confesser.