La Fête-Dieu ou fête du Très Saint Sacrement

03 Juin, 2021
Provenance: fsspx.news

Après le dogme de la Sainte Trinité, c’est celui de l’Incarnation de Jésus que le Saint-Esprit nous rappelle, en nous faisant célébrer, avec l’Eglise, le Sacrement par excellence qui, en résumant toute la vie du Sauveur, donne à Dieu une gloire infinie et applique aux âmes, à toutes les époques, les fruits de la Rédemption.

C’est sur la Croix que Jésus nous a sauvés, et l’Eucharistie, instituée la veille de la Passion du Christ, en est restée le mémorial. L’autel est le prolongement du Calvaire. Jésus y est en effet à l’état de victime, car les paroles de la double consécration manifestent la séparation du Corps et du Sang, ce dernier ayant coulé en abondance durant la Passion, jusqu'au percement du Sacré-Coeur par la lance du centurion. C'est le Christ immolé qui est offert à la divine majesté.

A la messe, le Sauveur agit dans la personne de son ministre, le prêtre, offrant de façon non sanglante l'unique Sacrifice rédempteur pour en continuer l'action et en distribuer les fruits. Par où l’on voit que l’Eucharistie fut instituée sous forme de nourriture, afin que nous puissions nous unir à la victime du Calvaire : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle » (Jn 6, 54).

L’hostie sainte est ainsi « le froment qui nourrit nos âmes », comme le dit la sainte Liturgie. Et de même que le Christ, mort et ressuscité, reçoit la vie éternelle du Père, de même les chrétiens participent à cette vie éternelle en s’unissant à Jésus par cet auguste sacrement. La possession anticipée de la vie divine sur terre dans l’Eucharistie est le gage et le commencement de celle dont nous jouirons pleinement au ciel : « Le même pain des anges que nous mangeons maintenant sous les voiles sacrés, dit le concile de Trente, nous le mangerons au ciel sans voile ».

La messe est le sommet du culte de l’Eglise. Sacrifice eucharistique, la sainte messe est l'acte de religion le plus parfait, et la communion est le moyen établi par Notre Seigneur pour participer pleinement à son action salvatrice. Que notre dévotion envers le Corps et le Sang du Sauveur nous obtienne les fruits de la Rédemption qu'Il nous a acquise sur la Croix.