La Sixtine parée des tapisseries de Raphaël durant une semaine

22 Février, 2020
Provenance: fsspx.news

Pour la première fois depuis 1983, les dix grandes tapisseries dues au génie de Raphaël, illustrant la vie des saints apôtres Pierre et Paul sont exposées dans la chapelle Sixtine, à hauteur des yeux, sous le plafond orné des fresques de Michel-Ange, comme prévu à l’origine. 

Programmée du 17 au 23 février 2020, cette ostension marque le lancement de l’année Raphaël, le célèbre maître de la Renaissance rappelé à Dieu il y a tout juste un demi-millénaire. 

C’est à la demande du pape Léon X que Raphaël (1483-1520) conçut les dessins originaux des tapisseries qui devaient passer à la postérité sous le nom de « cartons de Raphaël ». Les dessins sont autant d’évocations du Nouveau Testament qui répondent en écho aux scènes de la Genèse peintes par Michel Ange. 

Les cartons, dûment enroulés, avaient été envoyés à l’atelier de Pieter Van Aelst (1502-1550). C’est à l’aide de ces modèles que l’illustre Bruxellois a pu confectionner les célèbres tapisseries, en recourant aux meilleures techniques. Usant d’un savoir-faire inégalé, les tisserands de l'atelier Van Aelst ont entremêlé fils de soie et fils dorés à l’or fin, afin d’illustrer le plus fidèlement possible les scènes des Evangiles et des Actes des apôtres, conçues par Raphaël Sanzio. 

L’œuvre a connu une postérité agitée. Les tapisseries furent en effet mises en gage afin de payer les funérailles du pape Léon X en 1521, puis rachetées un an plus tard pour le couronnement d’Adrien VI. En 1527 elles furent dérobées durant le sac de Rome avant d’être restituées, enfin volées une seconde fois lors de l’occupation française de 1798. Ce n’est qu’en 1808 que les tapisseries retrouvèrent définitivement le chemin du Vatican. 

Commandées et conçues peu après que Martin Luther eut allumé l’incendie de sa prétendue Réforme, le chef-d'œuvre de Raphaël magnifie l’Eglise fondée par le Christ sur Pierre et ses successeurs : « les portes de l’Enfer ne prévaudront point contre elle ».