Le Carême avec Bossuet - Méditations sur l’Evangile (21)

26 Mars, 2020
Provenance: fsspx.news
Détail de La trahison du Christ (1510) - Albert Dürer.

Jésus refuse de répondre aux questions des Juifs superbes et incrédules.

Les Juifs demandent à Jésus : « Jusqu'à quand nous tiendrez-vous en suspens, et nous arracherez-vous l’âme ? Si vous êtes le Christ, dites-le nous franchement ! » (Jn 10, 24). À les entendre parler avec cette force, on dirait qu'ils veulent savoir de bonne foi la vérité.

Mais la réponse de Jésus fait voir le contraire. Vous demandez que je vous dise ouvertement qui je suis : « je vous le dis, et vous ne me croyez pas ; cependant les œuvres que je fais au nom de mon Père parlent assez, et me rendent un assez grand témoignage » (Jn 10, 25).

Ils avaient donc deux témoignages : celui de sa parole et ce qui était encore plus fort, celui de ses miracles. S'ils consultaient après cela, au lieu de croire, un mauvais esprit les poussait.

La vérité éternelle, qu'ils consultent mal, n'a rien à leur répondre, et n'a plus qu'à les confondre devant tout le peuple. Ainsi nous arrivera-t-il, quand nous la consulterons contre notre propre conscience sur des choses déjà résolues : nous ne cherchons qu'à tromper le monde ou à nous tromper nous-mêmes.

Cessons de nous flatter, cessons de chercher des expédients pour nous perdre. Rompons ce commerce dangereux et scandaleux ; rendons ce bien mal acquis ; soyons fidèles aux devoirs de notre profession ; ne reculons point en arrière contre le précepte de l'Evangile ; ne cherchons point à nous relâcher et à tout perdre.