Le Carême avec Bossuet - Méditations sur l’Evangile (26)

01 Avril, 2020
Provenance: fsspx.news
Détail de La déposition du Christ (vers 1545) - Bronzino.

Aveuglement des Juifs de méconnaître le Christ, qui est la pierre d'angle qu'ils ont rejetée

Jésus-Christ est notre règle et notre juge. On tombe sur cette pierre et on se heurte contre cette règle quand on pèche. Elle tombe sur nous quand il nous punit. L'un suit de l'autre.

Le pécheur qui s'est brisé, et a perdu toute sa force en transgressant la loi de Jésus-Christ, est écrasé par sa juste et éternelle vengeance. Mais on peut s'unir à cette pierre d'une manière plus heureuse et plus convenable.

« Approchez-vous, dit saint Pierre, de cette pierre vivante, réprouvée des hommes, mais honorée de Dieu. Etablissez-vous sur cette pierre, et entrez dans la structure de ce bâtiment comme des pierres vivantes, et devenez la maison de Dieu » (1 Pi. 2, 4-8). Il faut s’unir par la foi et à la pierre fondamentale, qui est Jésus-Christ, et à tout le corps des fidèles, qui sont les pierres dont est composé ce saint édifice. « Prenez donc garde, continue l'apôtre, que Jésus-Christ ne vous soit comme aux infidèles une pierre contre laquelle on se brisera, en se heurtant contre sa parole. »

Si le fondement est solide, bâtissez dessus sans crainte ; mettez-y votre appui. Ne craignez pas, n'hésitez pas : la pierre est ferme. Ferme à ceux qui s'y appuient pour les soutenir ; ferme à ceux qui se heurtent contre, pour les mettre en pièces.