Le Chapitre général en 7 questions (4)

06 Juillet, 2018
Par fsspx.news
news-header-image
La prestation des serments, en 2012.

Que se passe-t-il lors de la prestation des serments, et qu’est-ce qui précède immédiatement l’élection du Supérieur général ? 

La prestation des serments a lieu dans la chapelle du séminaire d’Ecône. 

Le président du Chapitre prononce une courte monition rappelant les devoirs qui incombent en conscience aux capitulants : 

Le serment d’élire  quos secundum Deum eligendos esse existimaverint (« ceux qu’ils estiment devant Dieu devoir élire »). C’est d’ailleurs ce que prescrit le droit universel de l’Eglise, cf. Code de 1917 can. 506, 1 : « Dans les instituts d’hommes, tous les électeurs doivent jurer d’élire ceux qui, devant Dieu, ils jugeront les plus dignes ». 

Le serment de garder le secret sur tout le processus des élections et sur les délibérations du Chapitre. 

Après la prestation des serments à la chapelle, les capitulants regagnent la salle du Chapitre. 

Il est alors procédé à l’élection des officiers du Chapitre, et d’abord des deux scrutateurs qui auront la charge de recueillir, compter, annoncer et détruire les bulletins de vote lors des scrutins. 

Les scrutateurs sont choisis parmi les membres du Chapitre. Ils sont élus à la majorité simple des suffrages, sur une liste de dix noms préparée auparavant par le Président, et distribuée à tous les capitulants, juste avant l’élection. 

Les deux noms qui recueillent le plus de voix sont élus premier et second scrutateur. 

Le Président désigne ensuite deux notaires, également membres du Chapitre. Ils seront chargés de rédiger les actes et les procès-verbaux de chaque réunion plénière du Chapitre. 

Tous, notaires et scrutateurs, prêteront alors serment devant le Chapitre d’accomplir leurs fonctions et de garder le secret. 

Après le choix des officiers du Chapitre, c’est le moment pour le Supérieur général de lire son rapport sur la situation morale et financière de la Fraternité. 

C’est le dernier acte du Supérieur général sortant, qui rend compte de sa gestion en présentant l’état de la Fraternité. 

A suivre : l’élection du Supérieur général