Le Vatican se prépare à l’épidémie de coronavirus

04 Mars, 2020
Provenance: fsspx.news

En vue de réguler le flux des pèlerins toujours plus nombreux durant la sainte quarantaine et à Pâques, le Saint-Siège a relevé discrètement son niveau de vigilance afin de parer à toute éventualité en vue d’une épidémie de SRAS-CoV-2, dénomination désormais officielle du coronavirus. 

Lundi 24 février 2020, dans la paroisse Sainte-Anne, au-delà de la muraille léonine, une femme âgée trempe ses doigts dans le bénitier afin de faire son signe de croix. Un peu étonnée, elle recommence son geste à plusieurs reprises : et pour cause, l’eau bénite a été retirée de toutes les églises comprises dans l’enceinte du Vatican. 

Dans le contexte d’aggravation de la situation en Italie, le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, a précisé le même jour que du « gel désinfectant pour les mains et des masques de protection seraient désormais garantis à tous les personnels ayant accès à la Cité du Vatican ». 

Et Matteo Bruni d’ajouter qu’une infirmière et un médecin sont de garde 24 heures sur 24 afin de détecter les éventuels symptômes d’une contamination, et d’apporter les soins d’urgence aux patients. 

La salle de presse vaticane a annoncé que « certains événements programmés les prochains jours dans des lieux clos, avec un afflux important de public, ont été reportés ». 

Ainsi, l’Université pontificale Urbanienne devait accueillir la conférence de présentation d’un ouvrage consacré à la figure du cardinal Celso Costantini. De nombreux participants étaient attendus, parmi lesquels les cardinaux Parolin, Taglé et Filoni. Mais l’évolution de la situation a conduit à reporter cet événement. 

En revanche, le Vicariat de Rome a confirmé pour sa part que les audiences et les cérémonies papales n’étaient pas, à ce jour, touchées par ces reports. Précisions que le Latium n’est pas, à ce jour, concerné par les restrictions sanitaires en lien avec l’épidémie de coronavirus.