Les évêques ougandais dénoncent un projet de loi corrupteur des mœurs de la jeunesse

21 Juin, 2018
Provenance: fsspx.news

La Conférence des évêques d’Ouganda demande au gouvernement de revoir son projet de loi sur l’éducation sexuelle nationale (NSEF) afin de le rendre compatible avec la doctrine catholique, rapporte le quotidien ougandais New Vision le 14 juin 2018.

« Nous ne pourrons pas, en conscience, introduire dans nos écoles le programme du NSEF s’il demeure inchangé quant aux dispositions et directives contraires aux valeurs de l’Eglise qu’il contient », prévient Mgr Jean-Baptiste Odama, archevêque de Gulu et président de la Conférence des évêques du pays.

La prise de position officielle de l'Eglise a été publiée le 14 juin 2018. Les prélats ougandais regrettent notamment que le gouvernement n’ait tenu aucun compte des remarques et suggestions que plusieurs experts catholiques avaient faites : « on nous a sensiblement ignorés », résume Mgr Odama. Pire, le projet de loi du gouvernement fait la promotion de la contraception ainsi que de la théorie du genre.

De plus, « le projet ne soulève même pas les problématiques fondamentales telles le rôle central de la famille, ou les dangers moraux auxquels les enfants entre 3 et 5 ans sont particulièrement exposés », déplore l’archevêque de Gulu.