Madagascar : l’islamisation profite du manque de foi

27 Juin, 2018
Provenance: fsspx.news

Dans un entretien réalisé le 18 juin 2018 pour le compte de l’Aide à l’Eglise en Détresse, le nouveau cardinal Désiré Tsarahazana a confié ses préoccupations face à la montée de l’islam dans son pays.

« Dans mon diocèse, on construit des mosquées partout… Il y a un projet de construction de plus de 2.600 mosquées à Madagascar », confie celui auquel le pape François remettra la barrette le 29 juin prochain et qui est par ailleurs archevêque de Toamasina (Tamatave) et président de la Conférence des évêques du pays.

Pour décrire la montée de l’islam sur son île, le haut prélat ne pratique pas la langue de buis : « c’est visible, c’est une invasion », déplore-t-il. Et de pointer du doigt la responsabilité des pays du Golfe et du Pakistan qui « achètent les gens avec l’argent ; on voit des jeunes partir étudier en Arabie Saoudite et lorsqu’ils reviennent à Madagascar, ils sont imams ».

Comme souvent, la puissance des méchants se nourrit de la lâcheté des bons. Mgr Tsarahazana voit dans cette situation un manque de foi et de vie chrétienne : « je me pose cette question : pourquoi sommes-nous dans cette situation si critique alors qu’il y a une augmentation du nombre de chrétiens et que nos dirigeants sont des chrétiens en majorité ? Si nous étions vraiment chrétiens, nous n’en serions pas là. D’où cette interpellation : quelle est la profondeur de notre foi ? »