Messes et offices suspendus en Italie à cause du coronavirus

27 Février, 2020
Provenance: fsspx.news

L’autorité publique a décidé de suspendre toutes les manifestations et les événements publics, en raison de l’urgence sanitaire liée au coronavirus, jusqu’au dimanche 1er mars. 

Comme l’explique dans un communiqué, daté du 25 février 2020, le supérieur de district en Italie, M. l’abbé Louis Sentagne, « suite à cette décision, la célébration publique des messes a également été interdite », alors que « les marchés, les centres commerciaux et les centres sportifs restent ouverts », sous certaines conditions. 

Toutes les « célébrations avec la participation des fidèles dans les régions concernées » sont donc suspendues. Si l’on peut comprendre les précautions prises par le gouvernement, il reste étrange que le peuple chrétien « ne puisse élever publiquement ses prières vers son Créateur dans de telles circonstances », alors que les manifestations sportives, quoique restreintes, ne sont pas interdites. 

Ce fait souligne tristement la place quasi-religieuse du corps dans notre société moderne, qui supplante l’esprit et la religion. Alors qu’il serait nécessaire « d’implorer la Miséricorde Divine pour abréger la tribulation et ramener le peuple chrétien et ses autorités au véritable but pour lequel chaque homme a été créé, la Béatitude Céleste ». La laïcité triomphante a plongé nos sociétés dans l’oubli de Dieu et l’Italie n’y échappe pas. 

Les fidèles pourront toutefois « se joindre en esprit aux saintes messes qui seront célébrées et diffusées régulièrement, tant le mercredi des Cendres que le premier dimanche du Carême, sur la chaîne YouTube : FSSPX Italia ».