Arrivée de Magellan aux Philippines : le combat des îles a pris fin

02 Septembre, 2020
Provenance: fsspx.news
Eglise saint Pierre à Limasawa, construite en 1620

Aux Philippines, les historiens ont enfin résolu la controverse concernant le lieu exact de la célébration de la première messe dans l’archipel : il y avait urgence, car le pays entend  commémorer avec faste le 500e anniversaire de l’arrivée du christianisme. Un jubilé prévu pour 2021.

L’île de Limasawa s’étend sur une dizaine de kilomètres dans la région de Leyte-Sud, au centre de l’archipel. 

Selon le chroniqueur officiel de l’expédition dirigée par le fameux explorateur portugais Ferdinand Magellan, c’est en cet endroit - qu’il désigne du nom de Mazaua - que les bateaux accostent le 31 mars 1521. 

A l’occasion de la messe du dimanche de Pâques - la première sur cette terre nouvelle et pleine de promesses - une croix est plantée par l’aumônier de la flotte, le père Pedro De Valderrama. 

Bien des siècles plus tard, en 1960, une loi consacre l’île de Limasawa comme le haut lieu commémoratif de cette première messe, et de l’arrivée du christianisme aux Philippines. 

Mais, dans les années 1980, le père Joesilo Amalla, conservateur du Musée diocésain de la liturgie à Butuan, dans la province d’Agusan-Nord, fait entendre une voix discordante : la mention de « Mazaua » renverrait à Masao, une île qui se situe sur le territoire actuel de la municipalité de Butuan, et non à Limasawa. 

Plusieurs requêtes sont alors déposées auprès de l’Institut national d’histoire afin d’étudier la nouvelle piste. Le 31 mars 2010, le père Amalla, célèbre la messe à Butuan - en latin de surcroît ! - afin de « mieux retrouver l’atmosphère de cette première messe » célébrée dans l’archipel, déclare-t-il à l’époque. 

Ce n’est qu’en 2018 qu’une nouvelle enquête est diligentée. Deux années plus tard, le 19 août 2020, l’Institut national d’histoire tranche : la première messe a bien eu lieu sur l’île de Limasawa. 

Le père Oscar Cadayona, vicaire général du diocèse de Maasin, n’a pas tardé à réagir : « les preuves conduisant à Limasawa n’ont pas pu être réfutées, nous en sommes très heureux », s’est-il réjoui. 

C’est donc en un lieu situé un peu à l’ouest de Limasawa, que s’ouvrira aux Philippines, en 2021, le jubilé commémorant le demi-millénaire de la victoire de la Croix sur les ténèbres du paganisme.