Chine : les démolitions d’églises catholiques se multiplient

09 Août, 2018
Provenance: fsspx.news
L’église catholique de Liangwang

Un lieu de culte catholique situé dans la province du Jinan, en Chine, a été démoli sur ordre du gouvernement le 17 juillet 2018. D’autres églises sont également menacées.

Le 17 juillet, une quarantaine de fonctionnaires de police ont fait irruption dans l’église de Liangwang, évacuant de force les trois gardiennes du lieu, révèle Asia News. 

Plus tard dans la journée, une trentaine d’hommes accompagnés de bulldozers sont arrivés et ont démoli l’église, détruisant l'autel et le mobilier. 

L’ancien lieu de culte avait été construit dans les années 1920 et désigné comme « maison privée » pendant la Révolution culturelle. Plus récemment, selon UCA News, un permis gouvernemental avait pourtant été accordé à cette église afin d’y exercer légalement le culte catholique. 

Le 23 juillet, les fidèles catholiques de la région sont retournés sur le site de l'église en ruine pour prier et protester contre cet acte sacrilège. 

De leur côté, les autorités prétendent que l’action était liée à un plan de développement local pour une nouvelle zone résidentielle et une gare ferroviaire. 

Plusieurs rapports locaux indiquent qu'une autre église, à Wangcun, devrait également être démolie dans le cadre du plan de rénovation urbaine de cette ville. 

Ces actes hostiles envers la religion catholique interviennent alors que la Chine et le Saint-Siège poursuivent des négociations en vue de mettre un terme à la scission entre l'Association catholique patriotique chinoise, parrainée par l’Etat et schismatique, et l’Eglise clandestine, demeurée fidèle à Rome.

(Sources : CNA/Asia News/UCA News - FSSPX.Actualités)