Eglise catholique : l’état des lieux

22 Octobre, 2020
Provenance: fsspx.news

Comme chaque année, Fides - l’organe d’information des Œuvres pontificales missionnaires - publie un certain nombre de statistiques, afin d’offrir un tour d’horizon de l’état de l’Eglise catholique dans le monde. Le déclin spirituel des sociétés de consommation occidentales se trouve largement confirmé.

Publiées à l’occasion de la quatre-vingt quatorzième Journée missionnaire mondiale, le 18 octobre 2020, les données brutes divulguées par l’agence d’information des Œuvres pontificales missionnaires, constituent une mise à jour de l’état des lieux de l’Eglise au 31 décembre 2018.

Fides commence par évoquer la population mondiale qui s’élève fin 2018, à 7 496 394 000, avec une augmentation de 88 020 000 par rapport à l’année précédente, tous continents confondus.

Le nombre des catholiques s’élève à 1 328 993 000, avec une augmentation – en valeur absolue – de 15 716 000 par rapport à l’année précédente. Néanmoins, le pourcentage des catholiques au sein de la population mondiale demeure inchangé, à 17,73%.

Le nombre des évêques a diminué de 12 : ils sont 5 377 au 31 décembre 2018. Le nombre des prêtres dans le monde a une nouvelle fois diminué : ils sont 414 065, soit 517 de moins. Une diminution consistante se constate une nouvelle fois enEurope (- 2 675), auquel s’ajoute l’Amérique (-104). Les augmentations concernent l’Afrique (+ 1 391), l’Asie (+ 823) et l’Océanie (+ 48).

Le nombre des religieux non-prêtres a diminué pour la sixième année consécutive, de 594 unités, pour atteindre un total de 50 941. Les diminutions s’enregistrent en Europe (- 591), en Amérique (- 290) et en Océanie (- 17) alors que des augmentations existent en Afrique (+ 217) et en Asie (+ 87).

La même tendance s’observe du côté du nombre de religieuses : leur nombre diminue de 7 249, pour atteindre celui de 641 661. Les augmentations concernent l’Afrique (+2 220) et l’Asie (+1 218) ; les diminutions touchent l’Europe (-7 167), l’Amérique (-3 253) et l’Océanie (-267).

Le nombre des grands séminaristes, diocésains et religieux, a augmenté, en valeur absolue, de 552, représentant un total de 115 880. Les augmentations concernent l’Afrique (+964), l’Asie (+354) et l’Océanie (+52) alors que les diminutions touchent l’Europe (-696) et l’Amérique (-122).

Le nombre total des petits séminaristes, diocésains et religieux, a quant à lui diminué sur la même période, pour la troisième année consécutive, pour atteindre un total de 100 164. La diminution concerne tous les continents, à l’exception de l’Asie (+340).

Dans les domaines de l’instruction et de l’éducation, l’Eglise gère 73 164 écoles maternelles dans le monde, ce qui représente 7 376 858 élèves ; 103 146 écoles primaires scolarisant 35 011 999 élèves, et 49 541 établissements d’enseignement secondaire accompagnant 19 307 298 élèves. Elle assure aussi la formation de 2 251 600 jeunes en écoles supérieures et 3 707 559 étudiants en université.

Les instituts de bienfaisance et d’assistance gérés par l’Eglise dans le monde comprennent : 5 192 hôpitaux, 15 481 dispensaires, 577 léproseries, 15 423 maisons de retraite pour personnes âgées, malades chroniques et handicapés ; 9 295 orphelinats ; 10 747 jardins d’enfants ; 12 515 dispensaires de consultations matrimoniales ; 3 225 centres d’éducation ou de rééducation sociale, et enfin 31 091 institutions de bienfaisance.

Des statistiques brutes qui ont le mérite de mettre en relief une fois de plus le lent déclin de l’Ancien monde largement sécularisé, jadis terre de chrétienté, aujourd’hui société de consommation en fin de vie : un contraste frappant avec la vitalité de l’Afrique et encore plus celle de l’Asie, probablement le futur centre de gravité du catholicisme à l’échelle mondiale.