Fête de Notre-Dame du Perpétuel Secours

27 Juin, 2020
Provenance: fsspx.news

L'image de Notre-Dame du Perpétuel Secours était vénérée depuis longtemps sur l'île de Crète. Un marchand acquit l'icône de Notre-Dame du Perpétuel Secours de cette île, et la fit expédier à Rome vers la fin du XVe siècle. Au cours du voyage, une terrible tempête survint, menaçant la vie de ceux qui se trouvaient à bord. Les passagers et l'équipage prièrent la Mère de Dieu et furent sauvés.

Le 27 mars 1499, le portrait de la Vierge du Perpétuel Secours fut porté en triomphe dans les rues de Rome. L'image fut conservée dans l'église de Saint-Matthieu, et fut connue sous le nom de « La Madone de Saint-Matthieu ». Les pèlerins affluèrent en masse à l'église durant les trois siècles suivants, et de grandes grâces furent accordées aux fidèles.

Pendant les troubles de la Révolution (1789-1793), les troupes françaises qui occupaient Rome détruisirent l'église Saint-Matthieu. L'un des frères avait secrètement enlevé la Madone miraculeuse. Il la cacha si bien que pendant soixante ans, personne ne sut ce qu'était devenu le célèbre tableau qui ne fut redécouvert qu’en 1863. Pie IX la confia alors aux rédemptoristes. Le 26 avril 1866, ils intronisèrent solennellement Notre-Dame du Perpétuel Secours dans leur église Saint-Alphonse à Rome, construite sur l’emplacement de l’ancienne église Saint-Matthieu. Depuis lors, la dévotion à Notre-Dame du Perpétuel Secours connut un développement extraordinaire.

L'icône représente la bienheureuse Vierge Marie, sous le vocable de « Mère de Dieu », tenant l'Enfant-Jésus dans ses bras. L'Enfant-Jésus contemple sa Passion future. L'angoisse qu'Il ressent se manifeste par la perte d'une de ses sandales. Mais l'icône montre aussi le triomphe du Christ sur le péché et la mort, symbolisé par le fond doré (signe de la gloire de la Résurrection) et la manière dont les anges tiennent les instruments, c'est-à-dire comme des trophées ramassés au Calvaire le matin de Pâques. D'une très belle façon, l'Enfant-Jésus saisit la main de sa sainte Mère. Il cherche le réconfort auprès d’elle, car Il voit les instruments de sa Passion. Dans l'iconographie, Marie est ici représentée comme l'Hodighitria - celle qui nous guide et nous conduit vers le Rédempteur. Elle est aussi notre Aide, qui intercède en notre faveur auprès de son Fils. L'étoile peinte sur le voile de Marie, centrée sur son front, souligne son rôle dans le plan du salut en qualité de Mère de Dieu et notre Mère.

L'expression sur le visage de Marie est celle d'une mère qui connaît la douleur et qui, pourtant, apporte son aide avec sérénité et tendresse. Elle nous invite à obéir à la Volonté de Dieu, même lorsque nous la trouvons dans la souffrance et la croix ; et à offrir notre vie à son service et à celui de notre prochain, comme son divin Fils et elle-même nous en ont donné l'exemple.