Fête de saint Joseph, patron de l’Eglise universelle

19 Mars, 2022
Provenance: fsspx.news

Le 19 mars, la sainte Eglise célèbre la fête de saint Joseph, époux de la Vierge Marie et patron de l’Eglise universelle. Deux textes, l’un du pape Pie IX, qui déclare ce patronage, et l’autre du pape Léon XIII qui en explicite les motifs.

Pie IX, Décret Quemadmodum Deus, 8 décembre 1870

De même que Dieu établit le patriarche Joseph, fils de Jacob, gouverneur de toute l’Egypte, pour assurer au peuple le froment nécessaire à la vie, ainsi lorsque furent accomplis les temps où l’Eternel allait envoyer sur la terre son Fils unique, pour racheter le monde, il choisit un autre Joseph dont le premier était la figure ; il l’établit Seigneur et prince de sa maison et de ses biens ; il commit à sa garde ses plus riches trésors. En effet, Joseph épousa l’Immaculée Vierge Marie, de laquelle, par la vertu du Saint Esprit, est né Jésus-Christ, qui voulut aux yeux de tous passer pour le Fils de Joseph et daigna lui être soumis.

Celui que tant de prophètes et de rois avaient souhaité de voir, non seulement Joseph le vit, mais conversa avec lui, il le pressa dans les bras d’une paternelle tendresse, il le couvrit de baisers ; avec un soin jaloux et une sollicitude sans égale, il nourrit celui que les fidèles devaient manger comme le pain de l’éternelle vie.

En raison de cette dignité sublime, à laquelle Dieu éleva son très fidèle serviteur, toujours l’Eglise a exalté et honoré saint Joseph d’un culte exceptionnel, quoiqu’inférieur à celui qu’elle rend à la Mère de Dieu ; toujours dans les heures critiques, elle a imploré son assistance. Or, dans les temps que nous traversons, quand l’Eglise elle-même, poursuivie de tous côtés par ses ennemis, est accablée de si grandes calamités que les impies se persuadent déjà qu’il est enfin venu le temps où les portes de l’enfer prévaudront contre elle, les vénérables pasteurs de l’univers catholique, en leur nom et au nom des fidèles confiés à leur sollicitude, ont humblement prié le souverain pontife qu’il daignât déclarer saint Joseph Patron de l’Eglise universelle.

Ces prières ayant été renouvelées plus vives et plus instantes durant le Concile du Vatican, notre Saint Père Pie IX, profondément ému par l’état lamentable des choses présentes et voulant se mettre, lui et tous les fidèles, sous le très puissant patronage du Saint patriarche Joseph, a daigné se rendre aux vœux de tant de vénérables pontifes.

C’est pourquoi il déclare solennellement saint Joseph patron de l’Eglise catholique en ce jour consacré à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu, épouse du très chaste Joseph.

Léon XIII, Encyclique Quamquam pluries, 15 août 1889

Les raisons et les motifs spéciaux pour lesquels saint Joseph est nommément le patron de l’Eglise sont que Joseph fut l'époux de Marie et qu'il fut réputé le père de Jésus-Christ.

Comme Joseph a été uni à la Bienheureuse Vierge par le lien conjugal, il n'est pas douteux qu'il n'ait approché plus que personne de cette dignité suréminente par laquelle la Mère de Dieu surpasse de si haut toutes les natures créées.

Semblablement, Joseph brille entre tous par la plus auguste dignité, parce qu'il a été, de par la volonté divine, le gardien du Fils de Dieu, regardé par les hommes comme son père. Joseph était le gardien, l'administrateur et le défenseur légitime et naturel de la maison divine dont il était le chef.

Or, la divine maison que Joseph gouverna comme avec l'autorité du père contenait les prémices de l'Eglise naissante.

Telles sont les raisons pour lesquelles le bienheureux Patriarche regarde comme lui étant particulièrement confiée la multitude des chrétiens qui compose l'Eglise, sur laquelle, parce qu'il est l'époux de Marie et le père de Jésus-Christ, il possède comme une autorité paternelle.