France : un nouvel archevêque à Lyon

20 Novembre, 2020
Provenance: fsspx.news

Le pape François a nommé le 22 octobre 2020 Mgr Olivier de Germay archevêque de Lyon, après l’acceptation de la démission du cardinal Philippe Barbarin le 6 mars 2020.

Agé de 60 ans, évêque d’Ajaccio (Corse), Mgr de Germay est membre de la Commission pour la catéchèse et le catéchuménat, ainsi que du groupe de travail “Eglise et bioéthique”, au sein de la Conférence des évêques de France (CEF). La cérémonie d’installation aura lieu dimanche 20 décembre 2020 à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste. Mgr Michel Dubost demeure administrateur apostolique de l’archidiocèse de Lyon jusqu’à l’installation de Mgr de Germay.  

Né en 1960 à Tours (Indre-et-Loire), Olivier de Germay est sorti de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, à Coëtquidan ; il est officier parachutiste en 1983. Membre du premier régiment des hussards parachutistes de Tarbes, il a servi dans les forces parachutistes à partir de 1986, au Tchad, en Centrafrique et en Irak.

Découvrant soudainement sa vocation à l’âge de 30 ans, confie-t-il, il entre au séminaire de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) en 1991. Olivier de Germay a ensuite poursuivi une formation théologique au Séminaire universitaire Pie XI puis à l’Institut catholique de Toulouse, au Séminaire français de Rome et à l’Institut pontifical Jean-Paul II.

Ordonné prêtre le 17 mai 1998 pour l’archidiocèse de Toulouse, il a été vicaire puis curé de Castanet, en Haute-Garonne, de 1999 à 2006, aumônier diocésain des Guides de France (1999-2001), doyen de la zone “Banlieues-Sud” de Toulouse (2003-2006). Vicaire épiscopal en 2004, il est nommé curé de Beauzelle (2006-2012), professeur de théologie sacramentelle et de la famille à l’Institut catholique de Toulouse (2008-2012) ; doyen de Blagnac (2009-2012). Mgr de Germay a été nommé évêque d’Ajaccio, en 2012.  

Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon, a accueilli la nouvelle avec enthousiasme. Répondant aux questions de l’agence I.MEDIA, il voit en Mgr de Germay, « un homme parfaitement dans l’esprit de l’Evangile », empreint de « douceur et d’une très grande humilité ». Il sera un « roc pour les fidèles lyonnais, considère-t-il, car il dispose d’une grande profondeur et d’une droiture exceptionnelle ». 

Mgr Olivier de Germay est un « homme de gouvernement », confirme un autre prélat français, et « très porté sur les questions bioéthiques », souligne-t-il. Sur ce thème, « il a toujours pris correctement la parole, il fait partie de ceux qui sans être trop bavard, ont des déclarations claires et marquées ». Selon lui, le nouvel archevêque de Lyon « constitue une excellente nomination », car il est très « capable de dialoguer avec des personnes de diverses sensibilités ». L’avenir le dira.