Hymne acathiste à la Mère de Dieu

09 Juillet, 2022
Provenance: fsspx.news
Icône de l’hymne acathiste

Une hymne acathiste se chante debout. Celle-ci est attribuée à Saint Germain, patriarche de Constantinople de 715 à 729. C’est une série de contemplations des mystères de Marie, évoquées chacun par une antienne et explosant en acclamations. Autrement dit, c’est la réalité même de notre Rosaire. En même temps, grâce à la variété de ces acclamations, c’est une série de litanies.

Eikos I. L’ange fut envoyée du ciel pour dire à la Mère de Dieu : Ave, et, frappé de stupeur en voyant à cette parole immatérielle le Seigneur s’incarner, se tenait devant Elle en clamant ainsi :

Ave, Rayonnement de joie,
Ave, Destructive de la malédiction,
Ave, Relèvement d’Adam déchu,
Ave, Tarissement des larmes d’Eve,
Ave, Sommet inaccessible à la pensée humaine,
Ave, Abîme impénétrable même aux yeux des anges,
Ave, Trône du Roi céleste,
Ave, Porteuse de Celui qui porte tout,
Ave, Etoile annonciatrice du Soleil,
Ave, Sein de l’incarnation divine,
Ave, Rénovatrice de toute créature,
Ave, Vous en qui nous adorons le Créateur,
Ave, Epouse inviolée.

Eikos II. La Vierge, essayant de comprendre ce qui est inaccessible à la raison, disait à l’ange : « Comment d’un sein immaculé pourrait naître un Fils, dites-le moi. » Et lui, avec toujours plus de vénération l’appelait ainsi :

Ave, Mystère de l’indicible Sagesse,
Ave, Foi des quémandeurs de silence,
Ave, Principe des miracles du Christ,
Ave, Chef de ses commandements,
Ave, Echelle céleste par laquelle Dieu descendit,
Ave, Pont conduisant au ciel ceux qui sont sur la terre,
Ave, Miracle proclamé par les anges,
Ave, Blessure pleurante des démons,
Ave, Génératrice de la Lumière indicible,
Ave, Institutrice dépassant tout enseignement,
Ave, Sommet surpassant la raison des plus sages,
Ave, Illuminatrice de l’esprit des croyants,
Ave, Epouse inviolée.

Eikos III. La Vierge portant Dieu dans son sein alla chez Elisabeth dont l’enfant, reconnaissant Celle qui saluait sa mère, se réjouissait et, par ses bonds comme par des chants, clamait à la Mère de Dieu :

Ave, Rameau du ceps incorruptible,
Ave, Récolte du Fruit immortel,
Ave, Auteur du Bienfaiteur des hommes,
Ave, Génératrice du Sonneur de notre vie,
Ave, Champ produisant l’abondance des bienfaits,
Ave, Festin offrant la plénitude de pureté,
Ave, Floraison du paradis qui nous alimente,
Ave, Organisatrice du refuge de nos âmes,
Ave, Encensoir agréable de prière,
Ave, Purification de l’univers,
Ave, Bienveillance de Dieu pour les mortels,
Ave, Audace des mortels devant Dieu,
Ave, Epouse inviolée.