Inde : Les fondamentalistes hindous s’en prennent aux catholiques

03 Août, 2009
Provenance: fsspx.news

New Delhi, 5 mars 2002. Après les violents affrontements avec la communauté musulmane, qui ont déjà fait 570 morts dans l’Etat indien du Gujarat, les fondamentalistes hindous s’en prennent désormais aux catholiques. Les militants extrémistes ont incendié une station missionnaire et attaqué plusieurs prêtres et fidèles dans le Gujarat, révèle l’agence vaticane FIDES.

Les évêques catholiques indiens réunis en assemblée à Jalandhar ont entamé lundi une journée de jeûne et de prière pour la paix de la nation. Ils affirment que la voie du dialogue est la clef des rapports entre les religions.

Ces derniers jours, l'Eglise catholique de l’Inde a intensifié la prière pour les victimes des affrontements islamo-hindous qui ont déjà fait près de 600 morts. Les évêques demandent à tous les citoyens indiens de se rappeler leurs traditions propres, faites de coexistence harmonieuse entre les diverses communautés qui vivent dans le pays. Dimanche 3 mars, les évêques se sont rendus en pèlerinage au Temple d’or, lieu sacré des Sikhs, pour exprimer concrètement le concept “L’Eglise en dialogue”, thème de la rencontre de l’épiscopat.

Il reste à démontrer qu’en faisant un pèlerinage à une divinité étrangère, des évêques puissent rétablir la paix… L’Ancien Testament illustre manifestement l’inverse.