Italie : du Padre Pio à l’archange saint Michel

03 Mai, 2017
Provenance: fsspx.news

Les jeunes italiens entament, le 1er mai, une marche qui doit les mener de la tombe du Padre Pio au sanctuaire dédié à saint Michel sur le Mont-Gargan.

Le district d’Italie de la Fraternité Saint-Pie X organise, le 1er mai, son deuxième pèlerinage des jeunes, qui doit mener les participants à pied de San Giovani Rotondo à Monte Sant’Angelo.

Le pèlerinage débute sur la tombe de Padre Pio : le saint capucin, ami de Mgr Lefebvre, mort en 1968 et dont le corps a été retrouvé intact lors de son procès de canonisation, était connu - entre autres - pour son attachement à la messe et à la doctrine traditionnelles, au point qu’il avait obtenu du pape Paul VI la faculté de rester fidèle au rite antique de la messe, alors que les expériences liturgiques - telle la messe dite « normative » - tendaient à se généraliser et à devenir la loi commune.

La marche conduit ensuite les pèlerins à Monte Sant’Angelo afin d’aller vénérer le sanctuaire de Saint-Michel-Archange-au-Mont-Gargan. C’est là en effet que, le 8 mai 490, l’archange est apparu à Mgr Lorenzo Maiorano, Ordinaire du lieu, lui ordonnant de construire une église dans une grotte sous la ville, afin de lutter contre les croyances païennes de l’époque : « Je suis l'archange Michel, un de ceux qui se tiennent sans cesse devant le Seigneur. J'ai choisi ce lieu pour être vénéré sur la terre ; j'en serai le protecteur à jamais », avait alors déclaré le Prince de la Milice céleste.

(Source : FSSPX.Actualités - 03/05/17)