Kenya : “Holy Cross heri, hodie… et cras”

14 Mai, 2022
Provenance: fsspx.news

Depuis une vingtaine d’années, le prieuré Holy Cross s’est consacré à l’apostolat au cœur du Kenya : Nairobi. Situées sur un carrefour, point de jonction et de séparation entre le quartier résidentiel de Lavington et le bidonville de Kawangware, son église et son école accueillent riches et pauvres.

Suivant l’exemple laissé par Mgr Marcel Lefebvre, trois prêtres, entourés d’une communauté de pré-séminaristes, font face pour répondre aux besoins croissants de fidèles de plus en plus nombreux.

A Nairobi, les gens connaissent bien cette paroisse qui ne fut pas fermée durant le confinement, seul endroit où l’on peut trouver une messe tridentine au Kenya, où le thé si convivial est servi après la grand’messe. C’est aussi le seul endroit où le catéchisme donné aux fidèles dispense le clair enseignement de la parole de Dieu.

Pour ces raisons, et tant d’autres, la paroisse ne cesse de s’étendre. Chaque dimanche, les trois messes avec confessions, ainsi que les classes de catéchisme pour adultes et pour enfants, occupent toute la matinée. En un an, le nombre des fidèles est passé de deux cent cinquante à cinq cents le dimanche.

Les cadeaux du bon Dieu

L’année 2021 fut riche en bénédictions. Deux magnifiques projets furent réalisés avec succès. De bois et de verre, la nouvelle procure est un véritable lieu d’apostolat. Son talentueux architecte, un des fidèles kenyans, s’attaqua ensuite à la construction d’un bâtiment beaucoup plus imposant.

Avec un double objectif : héberger des groupes de jeunes désireux de suivre une récollection, mais aussi accueillir le nombre croissant de vocations potentielles. La maison fut bénie par l’abbé Henry Wuilloud, supérieur de district, et placée sous le patronage de celui qui rendit tout possible : saint Joseph.

Aujourd’hui, la communauté des prêtres est renforcée de trois pré-séminaristes – un quatrième a déjà pris la soutane à Flavigny ce 2 février –, et de trois pré-postulants désireux de rejoindre les frères de la Fraternité Saint-Pie X. Ils participent aux offices de communauté et se préparent à la vie du séminaire. Plusieurs cours leur sont donnés : latin, catéchisme, liturgie et français. Si Dieu veut, ils seront envoyés à Flavigny après deux ans de probation.

Prochaine étape pour l’école

En mai, l’école effectuera une transition vers un nouveau cursus international, avec Cambridge au Royaume-Uni. Le but d’un tel changement est d’assurer une vraie liberté d’enseignement – d’enseignement catholique – dans de nombreux domaines. Les emplois du temps, le calendrier, les sujets étudiés seront donc révisés.

Dans le même temps, s’ouvrira progressivement une école secondaire. Les bâtiments de l’école actuelle étant trop petits pour un tel projet, il faut en rénover une partie. Un nouvel étage permettra de recevoir cette école secondaire. Au rez-de-chaussée : le secrétariat, l’administration et l’économat, une vaste salle pour les repas des élèves et des laboratoires…

Pour toutes ces constructions, pierre, terre, bois et autre matériaux naturels seront utilisés. Un budget de 80.000 euros devrait couvrir les frais. Les travaux auront lieu durant les prochaines vacances estivales : deux mois de travail en flux tendu, nuit et jour. Sans cela, le bâtiment ne sera jamais prêt pour la rentrée.

Une nouvelle église à l’avenir…

Après la démolition de la majeure partie du mur droit de l’église pour permettre aux nombreux fidèles d’assister à la messe dominicale, le bâtiment a été doté d’imposantes fenêtres coulissantes. Elles sont fermées durant la semaine, et tentent d’atténuer les rugissements de la rue. Cette solution reste transitoire, et les plans d’une nouvelle église ont déjà été établis.

Plusieurs critères sont en jeu. Le but principal est de permettre d’accueillir un maximum de paroissiens, et leurs voitures ! Pour gagner de la place, le parking prendra tout le rez-de-chaussée, et l’église sera construite à l’étage, sur une dalle de béton. L’église devrait contenir un bon millier de fidèles.

Dieu seul sait quand les travaux pourront commencer… mais tous ces projets ont besoin de votre soutien et de vos prières !

Comment aider l’apostolat de la Fraternité Saint-Pie X en Afrique

Par chèque à l’ordre de : « Mission de la Fraternité Saint-Pie X » envoyé à :

FSSPX District d’Afrique - Kenya
Maison Saint-Pie X
11 rue Cluseret
F - 92280 Suresnes cedex