La rémission des péchés - Le péché

10 Février, 2019
Provenance: fsspx.news
Jésus chez Simon le pharisien par Albert Bouts - XIVe siècle

Ce que l'Eglise enseigne à propos du péché et de la rémission des péchés. C'est l'explicitation du onzième article du Credo : “Je crois... à la remission des péchés”.

133. Que signifie la rémission des péchés ?
Rémission des péchés signifie que Jésus-Christ a donné aux Apôtres et à leurs successeurs le pouvoir de remettre tout péché dans l’Eglise.

134. Comment les péchés sont-ils remis dans l’Eglise ?
Dans l’Eglise, les péchés sont remis principalement par les sacrements de Baptême et de Pénitence, institués à cette fin par Jésus-Christ.

135. Qu’est-ce que le péché ?
Le péché est une offense faite à Dieu en désobéissant à sa loi.

136. Combien y a-t-il d’espèces de péchés ?
Il y a deux espèces de péchés : le péché originel et le péché actuel.

137. Qu’est-ce que le péché originel ?
Le péché originel est le péché que l’humanité a commis en Adam son chef, et que tout homme contracte d'Adam par descendance naturelle.

138. Parmi les enfants d’Adam, personne n’a-t-il jamais été préservé du péché originel ?
Parmi les enfants d’Adam, seule la très sainte Vierge Marie a été préservée du péché originel.
Parce qu'elle fut choisie pour être Mère de Dieu, elle fut « pleine de grâce 1 », et donc sans péché dès le premier instant.
C’est pourquoi l’Eglise célèbre son Immaculée Conception.

139. Comment le péché originel est-il effacé ?
Le péché originel est effacé par le saint Baptême.

140. Qu’est-ce que le péché actuel ?
Le péché actuel est celui qui est commis volontairement par ceux qui ont l’usage de la raison.

141. De combien de manières commet-on le péché actuel ?
On commet le péché actuel de quatre manières : par pensées, par paroles, par actions et par omissions.

142. Combien y a-t-il d’espèces de péchés actuels ?
Il y a deux espèces de péchés actuels : le péché mortel et le péché véniel.

143. Qu’est-ce que le péché mortel ?
Le péché mortel est une désobéissance à la loi de Dieu en matière grave, commise avec pleine advertance et consentement délibéré.

144. Pourquoi le péché grave s’appelle-t-il mortel ?
Le péché grave s’appelle mortel, parce qu’il prive l’âme de la grâce divine qui est sa vie, lui enlève les mérites et la capacité d’en acquérir de nouveaux, et la rend digne de la peine ou mort éternelle en enfer.

145. Si le péché mortel rend l’homme incapable de mériter, il est donc inutile que le pécheur fasse de bonnes œuvres ?
Il n’est pas inutile que le pécheur fasse de bonnes œuvres ; au contraire, il doit en faire, soit pour ne pas devenir pire en les omettant et en tombant dans de nouveaux péchés, soit pour se disposer ainsi, de quelque manière, à la conversion et au recouvrement de la grâce de Dieu.

146. Comment recouvre-t-on la grâce de Dieu, perdue par le péché mortel ?
On recouvre la grâce de Dieu, perdue par le péché mortel, par une bonne confession sacramentelle ou par la contrition parfaite qui délivre des péchés, bien qu'il reste toutefois l’obligation de les confesser.

147. Avec la grâce, recouvre-t-on aussi les mérites perdus par le péché mortel ?
Avec la grâce, on recouvre aussi, par l’infinie miséricorde de Dieu,  les mérites perdus par le péché mortel.

148. Qu’est-ce que le péché véniel ?
Le péché véniel est une désobéissance à la loi de Dieu en matière légère ; ou encore en matière grave, mais sans pleine advertance et sans consentement délibéré.

149. Pourquoi le péché non grave s’appelle-t-il véniel ?
Le péché non grave s’appelle véniel, c’est-à-dire pardonnable, parce qu’il n’enlève pas la grâce, et qu’on peut en obtenir le pardon par le repentir et les bonnes œuvres, même sans la confession sacramentelle.

150. Le péché véniel est-il nuisible à l’âme ?
Le péché véniel est nuisible à l’âme, parce qu’il la refroidit dans l’amour de Dieu, la dispose au péché mortel, et la rend digne de peines temporaires en cette vie et en l’autre.

151. Les péchés sont-ils tous égaux ?
Les péchés ne sont pas tous égaux ; et de même que certains péchés véniels sont moins légers que d’autres, de même certains péchés mortels sont plus graves et plus funestes.

152. Parmi les péchés mortels, quels sont les plus graves et les plus funestes ?
Parmi les péchés mortels, les plus graves et les plus funestes sont les péchés contre le Saint-Esprit et ceux qui crient vengeance devant Dieu. (Formules 24-25)

153. Les péchés contre le Saint-Esprit sont-ils des plus graves et des plus funestes ?
Les péchés contre le Saint-Esprit sont des plus graves et des plus funestes parce que, en les commettant, l’homme s’oppose aux dons spirituels de la vérité et de la grâce, et c'est pourquoi, bien que la conversion lui soit possible, elle lui est cependant difficile.

154. Pourquoi les péchés qui crient vengeance devant Dieu sont-ils des plus graves et des plus funestes ?
Les péchés qui crient vengeance devant Dieu sont des plus graves et des plus funestes, parce qu’ils sont directement contraires au bien de l’humanité et tellement odieux qu’ils provoquent, plus que les autres, les châtiments de Dieu.

155. Qu’est-ce qui nous aide particulièrement à nous tenir éloignés du péché ?
Ce qui sert particulièrement à nous tenir éloignés du péché, c’est la pensée que Dieu est partout et qu’il voit le secret des cœurs, et la considération des fins dernières, c’est-à-dire de tout ce qui nous attend à la fin de cette vie et à la fin du monde (Formule 26).

  • 1. Lc 1, 28.