In memoriam : Jérôme Lejeune

21 Mars, 2017
Provenance: fsspx.news
Le professeur Jérôme Lejeune.

Le 21 mars est consacré comme la « Journée Mondiale de la Trisomie ». La découverte de cette anomalie chromosomique est définitivement liée à celui qui l’a faite dès 1959 : le professeur Jérôme Lejeune, décédé en 1994 et dont la cause de béatification a été ouverte à Rome.

Après beaucoup d'étapes franchies avec succès depuis l'ouverture du procès diocésain en 2007, la cause de béatification de Jérôme Lejeune est en cours d'étude à Rome, à la Congrégation de la cause des saints.

Le Rapporteur de la Congrégation et le Postulateur sont en train de finir l'élaboration de la « Positio », ce dossier de mille pages environ, analysant les vertus théologales et cardinales du Serviteur de Dieu. Ils s'appuient pour ce travail sur tous les documents et témoignages réunis lors de l'enquête diocésaine : quelque 15 000 pages. Lorsque la rédaction de la « Positio » sera achevée, elle sera déposée officiellement auprès de la Congrégation de la cause des saints afin d'être étudiée par les théologiens et le collège des évêques et cardinaux de la Congrégation. Le Postulateur examinera alors tous les témoignages de grâces et de guérisons reçues pour déterminer si certains cas de guérison peuvent être proposés à l'étude des experts scientifiques et théologiens en vue de la reconnaissance d'un miracle.

Le professeur Lejeune, au-delà de ses découvertes sur la Trisomie 21, se fit connaître comme un ardent opposant à la culture de mort ; il fut également le premier président de l’Académie pontificale pour la Vie, fondée en 1994, soit peu de temps avant son rappel à Dieu.

(Source : Fondation Lejeune)